Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le blues d'un forain : sa grande roue n'a pas pu venir cette année à Orléans

-
Par , , France Bleu Orléans, France Bleu

L'entreprise Grande Roue, basée à Dhuizon, dans le Loir-et-Cher, n'a pu cette année installer son attraction, Place du Martroi à Orléans. La ville a espéré jusqu'au bout la faire venir mais le gouvernement a pris un arrêté interdisant les grands manèges.

La grande roue du Marché de Noël, place du Martroi à Orléans.
La grande roue du Marché de Noël, place du Martroi à Orléans. © Radio France - Etienne Escuer

Grande Roue est une entreprise familiale qui existe depuis une cinquantaine d'années à Dhuizon, près de Chambord. La société, gérée par les 2 frères Villette, possède 6 grandes roues. Chaque hiver, elles vont apporter un peu de bonheur dans les villes et notamment à Orléans, Tours, Monaco ou encore Reims, Mais, cette année, les 6 manèges de la société sont restés au hangar. Mi-décembre, le gouvernement a pris un arrêté interdisant les grands manèges pour des raisons sanitaires. 

L'entreprise familiale totalement à l'arrêt 

Aujourd'hui, Aurélien Villettte, l'un des 2 gérants de Grande Roue, ne comprend toujours pas cette interdiction pour les manèges. " On avait mis en place des protocoles sanitaires très stricts qui ont bien marché pendant l'été" explique le forain, " on pouvait mettre une seule famille par cabine, des désinfections entre chaque passage mais ce n'est pas passé auprès du gouvernement". Les 2 employés de la société Grande Roue sont aujourd'hui en chômage technique et la quinzaine de saisonniers habituels n'ont pas été embauchés. L'entreprise a reçu 10.000 euros d'aide du gouvernement mais pour Aurélien Villette, "ce n'est qu'une perfusion". Le chef d'entreprise aimerait relancer au plus vite son activité. 

Les frères Villette ont publié ce message sur Facebook
Les frères Villette ont publié ce message sur Facebook - DR

On est vraiment la 5ème roue du carrosse 

Pour la société Grande roue, l'année 2020 a été déjà très difficile. Les manèges ont dû stoppé début mars, avant même le premier confinement. Ils ont repris pendant l'été avant de s'arrêter de nouveau en septembre, et encore, la fréquentation estivale a été 50% moindre que d'habitude . "On est vraiment la 5ème roue du carrosse" se désole Aurélien Villette. " On est toujours les premiers à arrêter et les derniers à reprendre. C'est dur au niveau moral et financier.

Les frères Villette propriétaires de l'entreprise Grande Roue
Les frères Villette propriétaires de l'entreprise Grande Roue - DR

Je ne vois pas la fin du tunnel 

Aurélien Villette ne sait pas si son entreprise pourra tenir longtemps dans cette situation Les perspectives pour 2021 ne sont pas forcément très bonnes. " On a déjà des animations qui s'annulent pour juillet 2021. Moi, je ne vois pas la fin du tunnel. On avait des projets d'investissement pour de nouvelles grandes roues, on a tout mis en stand-by, faute de visibilité." 

Pour autant, le forain n'entend pas baisser les bras : "Cette entreprise, nos parents l'ont construite. La voir disparaître du jour au lendemain, pour nous ce n'est pas envisageable."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess