Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social DOSSIER : Brexit

Le Brexit provoque la colère des douaniers du Limousin

mardi 12 mars 2019 à 14:51 Par Germain Treille, France Bleu Limousin

A quelques jours de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne, les douaniers mènent des actions de zèle. Ils entendent ainsi protester contre le manque de moyens humains et matériels en vue du Brexit.

Photo d'Illustration
Photo d'Illustration © Maxppp - maxppp

Limousin, France

Lundi matin 11 mars, des douaniers ont fait du zèle à l'aéroport de Limoges, une des plus importantes plateformes régionales vers le Royaume-Uni. Ils ont appliqué à la lettre le règlement prévu dans les accords de Schengen qui permettent, pour les pays qui y adhèrent, de voyager librement au sein de l'Europe. Mais le Brexit ça veut dire le retour des frontières. 

37 douaniers pour tout le Limousin

Les douaniers limousins, en se mettant dans ces conditions particulières, ont donc contrôlé avec minutie les bagages et les passagers d'un avion à destination de Londres. Le vol est parti avec une heure de retard. En temps normal, à la demande des compagnies, qui ne veulent pas trop perdre d'argent, à la demande aussi des aéroports, qui ne veulent pas payer d'amendes, les contrôles sont assouplis.

14 millions d'euros débloqués par le gouvernement

Le Brexit va provoquer la pagaille selon les douaniers qui dénoncent pèle-mêle leur charge de travail de plus en plus lourde, le manque de personnel, des salaires gelés. En Limousin, ils sont 37. 37 agents pour 3 départements : il y a les missions sur les routes et dans les aéroports de Limoges et de Brive. Il en faudrait au minimum 3 de plus pour bien faire. Un strict minimum estiment les syndicats du secteur. 

Pour tenter de calmer la colère des douaniers, le gouvernement a débloqué ce mardi 12 mars une enveloppe de 14 millions d'euros de primes exceptionnelles. Les syndicats se réuniront mercredi à midi pour donner une suite ou non à leur mouvement de protestation.