Économie – Social

Le Caddie, l'histoire d'une entreprise

Par Thomas Schnell, France Bleu lundi 16 janvier 2017 à 8:00

20 000 chariots de supermarché ont été commandé à Caddie par Carrefour
20 000 chariots de supermarché ont été commandé à Caddie par Carrefour - cc

Le Caddie, un chariot de supermarché et une entreprise

Carrefour commande 20 000 caddies ! Pour 3 millions sept cent mille euros, le groupe d'hypermarché a fait appel à son client historique : Caddie. Une entreprise bien française.

Tout commence avec un petit Alsacien,

En 1928 Raymond Joseph vit en banlieue de Strasbourg, à Schiltigheim. Avec compagnons, il se lance dans la création d'une petite manufacture: Les ateliers réunis. Et ça marche assez bien, ils fabriquent des mangeoires, des paniers à salades, des égouttoirs... Tous les ustensiles alimentaires sont fabriqué en fils d'acier. C'est un matériau très à la mode à cette époque. Les atelier de Raymond Joseph sont prospèrent mais ce n'est pas encore un leader mondial.

En 1950, l' entrepreneur part en vacances aux Etats Unis.

Là bas il découvre une invention qu'il trouve formidable : le supermarché. Et surtout, l'accessoire indispensable pour faire ses courses dans une grande surface : le chariot. Il revient en Alsace avec cette idée de génie, fabriquer des charriot de supermarché comme en amérique. Et il a bien raison puisque quelques années plus tard, les grandes surfaces arrivent en France. Dès l'ouverture du premier supermarché en 1958 à Rueil Malmaison, Raymond Joseph est là avec son chariot. Il devient le partenaire de carrefour quand ouvre le premier Hypermarché de France en 1963 dans l'Essone.

Il sent le succès venir, il dépose le nouveau nom de son entreprise : Caddie.

La petite manufacture de Schiltigheim devient le partenaire numéro un des supermarché. Raymond Joseph vend alors à toutes les grandes surface ses chariot en fil d'acier. Et c'est comme ça que nait, le CADDIE. On adore cette invention qui permet de transporter plus de provision qu'avec un sac de course, et surtout c'est beaucoup moins fatigant ! Et à partir de là l'entreprise Alsacienne devient un acteur incontournable de la grande distribution. Pendant des années l'entreprise est le leader du chariot de supermarché. Il s'exporte dans 120 pays et créé au delà d'une marque un mot qui rentre dans le langage courant.

Son nom est devenu d'un usage commun, mais ce n'est pas pour autant que l'entreprise aime qu'on parle d'elle... A la mort du fondateur Raymond Joseph en 1984, c'est sa fille Alice qui prend la tête de l'entreprise. Elle continue de cultiver le secret autour de la marque. Et attention on ne peut pas parler de caddie à tort et à travers. Les journaux comme le monde ou le figaro avaient l'habitude d'utiliser le mot caddie comme synonyme de chariot de course. Et bien l'entreprise les a attaqué en justice et a remporté le procés. Aujourd'hui l'usine Caddie se trouve à Drusenheim, elle emploie 225 salariés et traverse quelques difficultés financière depuis le début des années 2000. La commande de Carrefour de 20 000 chariots est une très bonne nouvelles pour les salariès.