Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le gérant du Café Littéraire de Limoges s'explique sur la fermeture de l'établissement

jeudi 15 mars 2018 à 12:15 - Mis à jour le jeudi 15 mars 2018 à 12:30 Par France Bleu Limousin, France Bleu Limousin

C'est sur le réseau social Facebook et par un panonceau sur sa vitrine que le Café Littéraire, qui jouxte la BFM de Limoges, annonce ce jeudi sa fermeture pour des raisons de sécurité.

Le Café Littéraire à Limoges
Le Café Littéraire à Limoges © Radio France - Alan Ginestet

Limoges, France

Le message laissé sur la page Facebook de l'établissement fait état d'une décision prise "pour des raisons de sécurité", raisons "indépendantes de (la) volonté" du gérant et locataire des lieux. "En attendant que cette situation se règle nous sommes donc dans l’obligation d’annuler toutes les programmations à venir" précise le message, indiquant qu'il s'agit d'une "situation exceptionnelle", sans plus d'explication.

L'établissement annonce sa fermeture par cette affichette - Radio France
L'établissement annonce sa fermeture par cette affichette © Radio France - Alain Ginestet

Cette décision subite est une surprise. Cette fermeture semble cependant provisoire si l'on en croit le message affiché en plusieurs exemplaires sur les grandes baies vitrées de l'établissement, et qui "souhaite un retour à la normale le plus rapidement possible".

Joint ce soir par France Bleu limousin, le gérant de l'établissement Fabrice Granet explique qu'il s'agit effectivement avant tout d'une question de sécurité, précisant qu'il n'a pas obtenu la licence d'organisateur de spectacle, la commission de sécurité ayant émis un avis défavorable. "Je ne suis donc pas couvert en cas d'incident", précise-t-il.

Sèche réponse de la mairie de Limoges

Dans un communiqué diffusé ce jeudi soir, la mairie de Limoges hausse le ton et parle d'une "fermeture inopinée et sans préavis" et même d'une "tentative de coup de force". Elle explique longuement que le différend porte sur des questions d'ordre économique et commercial, le loyer notamment, et précise par ailleurs que "le Café littéraire n’a jamais été conçu comme une salle de spectacle et qu’à ce titre, il ne remplit pas les conditions de sécurité de ce type d’établissement".

La Ville de Limoges parle enfin "d'une prise d’otage du public pour tenter, bien maladroitement, de résoudre une question commerciale".