Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Les difficultés des campings de Touraine alors que la saison estivale démarre

-
Par , France Bleu Touraine

Les campings de Touraine commencent à relever la tête après plusieurs mois de fermeture à cause de la crise sanitaire du Covid-19. À Amboise, le camping municipal remplit un tiers de ses emplacements pour le moment, mais la période autour du 14 juillet devrait être décisive pour eux.

Une centaine d'emplacement sont actuellement réservés au camping municipal d'Amboise.
Une centaine d'emplacement sont actuellement réservés au camping municipal d'Amboise. © Radio France - Yvan Plantey

Avec l'ouverture de la saison estivale et les vacances scolaires depuis ce week-end, le camping municipal d'Amboise multiplie les réservations. "On pourrait sauver la saison" avait même lancé Nicolas Dayot, le 2 juin dernier, le président de la Fédération nationale d'hôtellerie de plein air. Selon lui, les campings français sont à -20% de taux d'occupation par rapport à l'année dernière, à la même époque. 

Mais parmi les Français qui veulent voyager, près de quatre sur dix envisagent de passer leurs vacances dans un endroit « collectif », comme les campings ou même les hôtels. Agathe Boissinot confirme cette statistique. Elle dirige plusieurs campings en Touraine, notamment à Bléré, Azay-le-Rideau, ou encore Saint-Avertin : "On a beaucoup de Français qui réservent, les étrangers ne sont pas trop au rendez-vous, notamment les Britanniques. D'habitude on peut monter jusqu'à 70% de clients étrangers en pleine saison, donc c'est un gros manque à gagner pour nous."

On remarque que les Français qui viennent sont des novices du camping. Ils nous demandent énormément de conseils - Agathe Boissinot, directrice de campings en Touraine

Parmi les camping-cars garés dans l'herbe du camping d'Amboise, on remarque également très peu de plaques d'immatriculations étrangères, principalement des touristes de Loire Atlantique, du Val de Marne, ou du Loir-et-Cher pour Jacky et Edith. Ils sont habitués et fans de la ville d'Amboise. Ils viennent deux à trois fois par an ici : "_C'est un peu notre résidence secondaire_, on adore la ville car elle est dynamique."

Une petite dizaine de clients le soir, contre une trentaine d'habitude

Agathe Boissinot s'inquiète de ce manque de clientèle étrangère mais elle préfère voir miser sur les locaux : "C'est vrai qu'on a peu de monde en ce moment. D'habitude on a 20 à 30 camping-cars le soir, là on va en avoir sept voire huit. Mais on remarque que les Français qui viennent sont de plus en plus des novices du camping. Ils nous demandent énormément de conseils donc c'est aussi une clientèle qui peut être à développer"

Au camping municipal d'Amboise, on commence à se réjouir de voir le site internet engranger de plus en plus de réservations. Ce n'est pas Byzance pour autant car une place sur trois est actuellement réservée dans ce camping, alors qu'à cette période, il fait le plein aux deux tiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess