Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Le centre d’accueil et d’orientation pour migrants de Jaulges fermera définitivement le 31 décembre

-
Par , France Bleu Auxerre

Ce centre avait ouvert en octobre 2016 comme des dizaines d'autres en France pour répondre à la crise des migrants.

Les premiers migrants arrivés dans l'Yonne en octobre 2016.
Les premiers migrants arrivés dans l'Yonne en octobre 2016. © Radio France - Clara Guilliet

Jaulges

Le centre d’accueil et d’orientation (CAO) pour migrants de Jaulges fermera définitivement le 31 décembre. Géré par la Croix-Rouge, ce centre avait ouvert en octobre 2016 pour accueillir, comme d'autres département, des migrants en provenance de Calais et de la région parisienne. Il a accueilli jusqu'à 130 personnes mais n'avait pas vocation à durer. Des associations dénonçaient notamment l'isolement des migrants dans ce centre établi sur l'ancienne base militaire de Jaulges, près de Saint-Florentin. 

Encore 63 migrants à reloger

Il reste actuellement 63 migrants mais dès le 18 décembre le centre sera vide, pour une fermeture définitive le 31 décembre. Les personnes accueillies, des migrants qui attendent que leur demande d'asile soit examiné, ont commencé à quitter progressivement le site au cours de ces dernières semaines. 

Les occupants seront orientés vers d'autres structures selon Alix Barboux, la directrice de la DDCSPP de l'Yonne, direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des population : " pour tous, on essaie de trouver une solution qui soit la plus durable et bénéfique pour eux, une solution qui concerne l'ensemble du département ou de la région mais pas seulement une commune. Les CAO, les centres d’accueil et d’orientation ont tous vocation à fermer. On souhaite leur trouver des logements pour leur permettre une meilleur insertion _pas un dispositif trop confiné qui les enferme dans une forme d'assistanat_", explique la directrice de la DDCSPP. 

Alix Barboux, la directrice de la DDCSPP de l'Yonne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu