Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le centre Emmaüs de la Pointe Rouge pris d'assaut pour la rentrée scolaire

lundi 24 août 2015 à 6:00 Par Martin Cotta, France Bleu Provence

Pour préparer la rentrée scolaire sans avoir mal au porte-monnaie, beaucoup de Provençaux se sont rendus, ce week-end au centre Emmaüs de la Pointe Rouge de Marseille. Ambiance.

Le prix de certains produits défie toute concurrence
Le prix de certains produits défie toute concurrence © Radio France - Martin Cotta

Comment préparer la rentrée de ses enfants sans se ruiner ? C'est l'équation que beaucoup de familles de la région doivent résoudre. Cette année, la rentrée scolaire coûte 190,42 euros par enfant d'après Famille de France , soit une hausse de 0,7% par rapport à 2014.

Beaucoup de parents ce weekend se sont donc rués au centre Emmaüs de la Pointe Rouge à Marseille (8e arrondissement). Dans le rayon des fournitures, ça se bouscule, on fouille, on chine. Emmanuel à les mains pleines :"J'ai acheté quelques chemises, un petit peu d'encre et des mines de crayon pour des critériums. J'espère avoir le tout pour deux-trois euros " déclare l'homme tout sourire.

Le rayon fournitures scolaires chez Emmaüs à Marseille - Radio France
Le rayon fournitures scolaires chez Emmaüs à Marseille © Radio France - Martin Cotta

Pour son fils en 3e et l'autre en prépa, Laurence a choisi Emmaüs comme fournisseur officiel. Car ailleurs, c'est beaucoup trop cher : "J'ai fait des courses chez Leclerc qui m'ont coûté 90 euros alors que je n'ai même pas acheté de classeurs (...) On est toujours étonné par la note " termine cette mère de famille.

Ici la calculatrice coûte un euros et jusqu'à dix euros maximum. Des prix qui soulagent Ame l, très limitée financièrement pour ses enfants : "En plus on doit acheter les baskets, les cartables et les vêtements pour la rentrée ! "

Même Margaux , future étudiante en médecine à Marseille a choisi de ne pas trop taper dans le porte-monnaie : "Voilà deux euros pour une chemise un classeur et des feuilles c'est mieux [qu'en grande surface]. Je fais des économies partout où je peux afin de financer mes vacances l'été prochain et puis pour mes parents aussi qui vont payer ma nourriture et mon loyer cette année " explique Margaux.

Emmaüs Marseille 2015 - Radio France
Emmaüs Marseille 2015 © Radio France - Martin Cotta

La dizaine de bénévoles conseillent, courent partout. Pour son premier jour à Emmaüs, Marie n'est pas déçeu : "Je ne m'attendais pas à voir autant de monde " avoue la bénévole qui s'occupe du rayon des bureaux. Il est effectivement possible chez Emmaüs de trouver du mobilier pour l'école de 10 à 50 euros. Qui dit mieux ?

Au centre Emmaüs de la Pointe Rouge à Marseille