Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le CES de Las Vegas, un gros boost de visibilité et de crédibilité pour la start-up biterroise Teoola

jeudi 10 janvier 2019 à 17:46 Par Marie Rouarch, France Bleu Hérault

C'est une première pour la société biterroise Teoola : elle fait partie de la délégation Occitanie au CES de Las Vegas, la grand-messe annuelle des nouvelles technologies, aux États-Unis. Une belle occasion de se montrer, de rencontrer des patrons d'entreprise et de renforcer sa crédibilité.

Les membres de l'équipe de Teoola pro, entreprise biterroise, à Las Vegas
Les membres de l'équipe de Teoola pro, entreprise biterroise, à Las Vegas - Facebook Teoola

Béziers, France

C'est l'agence de développement de la région Occitanie, AD'OCC, qui leur a offert cette opportunité : les membres de l'équipe de Teoola, une start-up biterroise, participent jusqu'à ce vendredi au CES de Las Vegas, dans le Nevada. CES pour Consumer Electronic Show. Il s'est ouvert ce mardi et s'achève ce vendredi. L'occasion de découvrir tout un tas de gadgets high tech et/ou futuristes. Et pour de nombreuses start-ups, de se faire connaître. Elles sont 13 à avoir fait le déplacement depuis l'Hérault, avec l'agence de développement de la région Occitanie.

Charlie Alfredo Varela da Veiga est le directeur général de Teoola pro, société biterroise fondée en juin 2017, basée sur une application qui gère les carnets d'adresse des particuliers et des professionnels. Et de façon assez surprenante, il espère grâce à ce CES nouer de nombreux contacts avec des entrepreneurs... français ! "C'est assez paradoxal. Comme on dit 'nul n'est prophète en son pays', explique-t-il, donc il faut aller très loin pour avoir une certaine reconnaissance du travail accompli. Ici, le contact se fait de façon plus cool, plus conviviale. C'est beaucoup plus institutionnalisé sur le territoire français".

Un sacré pied à l'étrier. On pourrait dire qu'on pourrait partir au galop après le CES ! - Charlie, de l'entreprise Teoola pro

Ces quatre jours de CES sont "très intenses" pour ces Biterrois. "On avait une petite appréhension avant d'arriver, de s'installer et que les portes ouvrent", reconnaît Charlie Alfredo Varela da Veiga. Mais une fois le salon lancé, "on s'est jeté dans le grand bain". Avec des visites d'entrepreneurs du monde entier : américains, mexicains, canadiens, et français bien sûr ! "C'est vraiment international !"