Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Champagne s’en sort bien malgré la crise

mardi 1 octobre 2013 à 5:30 - Mis à jour le mardi 1 octobre 2013 à 9:30 Par Eric Turpin, France Bleu Champagne-Ardenne

C’est le vin français le plus exporté dans le monde alors que le Champagne ne représente que 4% du vignoble. Depuis le début de la crise économique, les ventes ont baissé mais la profession peut s’enorgueillir de préserver une économie qui fait vivre 30.000 personnes auxquels s’ajoutent les 120.000 travailleurs saisonniers pendant les vendanges.

Des bouteilles de Champagne en cave
Des bouteilles de Champagne en cave © Fred Haslin - Maxppp

C’est sans doute la force des vignerons et des grandes maisons de Champagne. Chaque année, la quantité de raisin récolté pendant les vendanges est décidée. En 2013, tout le monde est tombé d’accord sur 10.500 kg par hectare dont 500 kg en réserve. Ce qui correspond à la production de 305 millions de bouteilles de Champagne.

Le rendement est réglementé. Il est déterminé par le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne. Il est compris entre 10.400 kg et 15.500 kg par hectare. Cette année, on récoltera moins de raisin qu’en 2012. Il faut dire que les ventes ont baissé de 4,5% sur les douze derniers mois dans le monde.

Les ventes de bouteilles de Champagne diminuent mais le chiffre d'affaires est quasiment stable

C’est sensible en France et dans les autres pays européens. En France, la baisse atteint 5,6%. 171 millions de bouteilles de Champagne ont été vendues en 2012. C’est le chiffre le plus bas de la décennie. En Europe, le Champagne est en recul de 7,1%. La chute dépasse 15% en Espagne et en Italie.

Le Royaume Uni, les Etats-Unis et l’Allemagne, qui sont les trois premiers pays importateurs de Champagne, accusent aussi une baisse en 2012. A l’inverse, les ventes progressent au Japon (+13,8% avec 9 millions de bouteilles) et en Australie (+11,2% avec 5,4 millions de bouteilles)

 

La progression est fulgurante en Chine où 2 millions de bouteilles de Champagne ont été vendues en 2012, soit 700.000 de plus que l’année précédente. Cela représente une augmentation de 51%.  Au Nigéria, les ventes ont augmenté de 27% pour atteindre 876.000 bouteilles. La profession mise sur ces pays pour son développement économique. Le Champagne résiste bien malgré la crise. Un signe qui ne trompe pas. Si les volumes ont diminué, le chiffre d’affaires est resté quasiment stable. En moyenne, il a diminué de 0,5%
Une cave de Champagne - Maxppp
Une cave de Champagne © Maxppp