Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le château de Benais vendu par la mairie de Boulogne-Billancourt

vendredi 29 septembre 2017 à 4:03 - Mis à jour le vendredi 29 septembre 2017 à 10:15 Par Jérôme Collin, France Bleu Touraine et France Bleu

Le couperet est tombé pour les 13 agents territoriaux du château de Benais. Le centre de vacances appartenant à la commune de Boulogne-Billancourt ferme ses portes. L'édifice est vendu. Les emplois sont donc supprimés.

Le château de Benais, en Indre-et-Loire, abritait un centre de vacances.
Le château de Benais, en Indre-et-Loire, abritait un centre de vacances. © Maxppp - -

Benais, France

Le château de Benais, près de Bourgueil en Indre-et-Loire, n'abritera plus un centre de vacances. La mairie de Boulogne-Billancourt, propriétaire des lieux, a décidé de vendre l'édifice. Une décision adoptée jeudi soir, lors du conseil municipal. Les 13 salariés s'étaient rendus sur place, avec un faible espoir de conserver leurs postes. Mais ils vont devoir trouver un autre emploi ou bien partir à la retraite, pour certains.

Un déficit annuel de près d'un million d'euros

Pour justifier la fermeture et la vente du château de Benais, la commune de Boulogne-Billancourt évoque un déficit de 920.000 euros tous les ans. La fréquentation du centre de vacances est en baisse depuis 2011 : le taux d'occupation est passé de 81 % à 55 % seulement.