Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Château de Villandry et le zooparc de Beauval battent déjà des records de fréquentation

vendredi 11 mai 2018 à 5:32 - Mis à jour le vendredi 11 mai 2018 à 11:32 Par François Desplans, France Bleu Berry et France Bleu Touraine

A Beauval, bébé panda et les autres nouveautés attirent la foule. Le zooparc se dit certain de dépasser les 1,5 millions de visiteurs en 2018. Record aussi du côté de Villandry. A ce jour, le Château et ses jardins ont attiré depuis janvier plus de 60 000 visiteurs.

Avec plus de 60 000 entrées payantes enregistrées depuis le début de l'année, le domaine de Villandry fait tomber un nouveau record de fréquentation
Avec plus de 60 000 entrées payantes enregistrées depuis le début de l'année, le domaine de Villandry fait tomber un nouveau record de fréquentation © Radio France - François Desplans

Touraine, France

C'est plutôt un bon printemps pour le tourisme en Touraine. A l'image de la météo, ces vacances de Pâques ont démarré tout doucement avant de finir très fort avec cette semaine à double pont. Mais tous les sites touristiques n'en ont pas tous autant profité. 

Beauval devrait passer la barre des 1,5 millions de visiteurs pour cette année 2018

C'était attendu. Cela se vérifie. La naissance du bébé panda booste littéralement la fréquentation du zooparc. Avec également l'arrivée des guépards et des loups arctiques en nouveautés, Beauval multiplie les entrées. Les quatre hôtels affichent complets depuis le début des vacances scolaires. Mieux, cette semaine, le zoo enregistre entre 15 000 et 20 000 entrées par jour. 

Nous avons trois hôtels et une résidence hôtelière. Pour au total, 400 chambres et  1400 lits. Tous complets sur ces quatre dernières semaines." Rodolphe Delord

Villandry attire toujours plus de visiteurs

Le Château et ses jardins avaient déjà battu des records au printemps dernier. Et bien rebelote cette année. A ce jour, le domaine de Villandry comptabilise plus de 60 000 entrées payantes. 60 670 précisément. C'est 1,5% de plus que l'an dernier à la même date. Et 10% de plus qu'il y a six ans. 

Nos printemps fonctionnent de mieux en mieux grâce à nos jardins. Et surtout, la clientèle étrangère est de plus en plus nombreuse. Aujourd'hui, elle représente 40% de nos visiteurs. Beaucoup d'Américains, d'Espagnols et d'Italiens." Henri Carvalho, propriétaire du domaine de Villandry

Un début d'année stable pour la Forteresse royale de Chinon

A Chinon, la fréquentation est globalement stable sur les quatre premiers mois de l'année. Un meilleur mois de mars ( +20% ) vient compenser un mois d'avril un peu en recul. En revanche, ce mois de mai démarre très fort grâce aux ponts.

Enorme succès pour notre Escape Game. Toutes les sessions prévues durant ces vacances de Pâques ont affiché complet" Forteresse de Chinon

Pas de chiffres pour Langeais mais de bonnes tendances

Du côté du Château de Langeais, il est encore trop tôt pour faire un bilan chiffré. Ce qui est sûr, c'est que ces vacances de Pâques sont équivalentes à celles de l'an dernier même si elles finissent très fort grâce aux ponts du mois de mai. Avec des journées à plus de 700 entrées. L'équivalent d'une bonne journée de juillet. A Langeais, on compte sur l'événement " La Vie de Château" ce vendredi et samedi pour attirer deux fois plus de visiteurs, près de 3 000 sur les deux jours comme en plein mois d'août. 

Mais l'impact des grèves SNCF et chez Air France commence à se faire sentir

Ce sont les hôteliers qui s'inquiètent. Les baisses de réservations sont réelles. Surtout dans les centres urbains et périurbains d'après l'UMIH, le principal syndicat hôtelier. 

Les établissements situés en périphérie de la Métropole de Tours ont perdu entre 5 et 10 % de marché depuis le début des grèves" Jean-Marie Gervais, président de l'UMIH 37

Au Château de Chenonceau, on s'inquiète également de l'effet de ces grèves sur la clientèle étrangère. " L'image de la France s'est dégradée" selon le Château. Le premier site touristique d'Indre-et-Loire a déjà enregistré plusieurs annulations de groupes étrangers.