Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chef fléchois Camille Constantin appelle ses confrères restaurateurs sarthois à se réveiller

-
Par , France Bleu Maine

Alors que des manifestations ont rassemblé plusieurs centaines de restaurateurs à Nantes, Laval et Angers contre la fermeture prolongée de leurs établissements, les restaurateurs restent étonnement amorphes en Sarthe. Un manque de mobilisation que regrette le chef fléchois Camille Constantin.

Camille Constantin, le chef du Moulin des quatre saisons à La Flèche aimeraient manifester au Mans avec tous ses confrères sarthois contre la fermeture de leurs établissements
Camille Constantin, le chef du Moulin des quatre saisons à La Flèche aimeraient manifester au Mans avec tous ses confrères sarthois contre la fermeture de leurs établissements © Radio France - Julien JEAN

C’est le cri du cœur d’un restaurateur sarthois, ce mardi. Camille Constantin, chef du Moulin des quatre saisons à La Flèche est désespéré de voir ses confrères restaurateurs aussi amorphes en Sarthe face à la fermeture administrative de leur établissement. Il ne comprend pas l’absence de mobilisation, notamment de la part de l’Union des métiers et l’industrie hôtelière de la Sarthe (Umih 72).

Il est clair que cela manque d'union en Sarthe

Alors qu’ils étaient plusieurs centaines à manifester à Nantes il y a deux jours, plus de 200 à Laval et près d’une centaine à Angers, rien en Sarthe se désole le chef fléchois. "Il est clair que cela manque d'union dans la Sarthe. Il est dommage que rien ne soit mis en place par notre syndicat. Localement, c'est important de se faire entendre, comme dans tous les départements. Plus il y aura de bruit, plus  le gouvernement nous entendra."   

Une manifestation régionale à Nantes le 7 décembre

Mais Philippe David, le président de l’Umih 72 qui fédère 120 professionnels dans le département, ne voit pas l’intérêt de manifester au Mans. "Le préfet que je connais bien et le secrétaire général de la préfecture sont à notre écoute.  Ils sont parfaitement au courant de la situation et des difficultés que nous rencontrons donc ça ne servirait à rien d'aller se rassembler devant la préfecture du Mans." Philippe David explique par ailleurs qu'en cas de rassemblement il y aurait "un risque réel de débordements", scénario que l'Umih veut "absolument éviter".  

A rester dans notre coin, on en devient dépressif

Alors que le secteur de l'hôtellerie restauration représente environ 1 000 établissements et 5 800 emplois en Sarthe selon Pôle emploi, une manifestation locale permettrait néanmoins aux restaurateurs de ne pas rester isolés, rétorque Camille Constantin.  "Nous sommes des indépendants et malheureusement, nous restons totalement dans l'indépendance. Mais à rester dans notre coin, on en devient dépressifs, on perd confiance. Et c'est ce qui est en train d'arriver aux restaurateurs sarthois."

L’Umih 72 propose d’aller manifester à Nantes le 7 décembre à 15 heures et de mettre symboliquement des boules de Noël noires devant les restaurants

Choix de la station

À venir dansDanssecondess