Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chômage augmente en Ardèche, il baisse légèrement dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Selon les données du premier trimestre publiées ce lundi, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a augmenté de 0,9% en Ardèche, il baisse de 0,2% dans la Drôme par rapport au dernier trimestre 2019.

En Drôme-Ardèche, 46.560 demandeurs d'emploi sont inscrits en catégorie A
En Drôme-Ardèche, 46.560 demandeurs d'emploi sont inscrits en catégorie A © Radio France - Florence Beaudet

Les chiffres du chômage sont contrastés sur le premier trimestre 2020. Le confinement qui a débuté le 17 mars n'a pas le même impact sur les deux départements. Si le chômage augmente de 0,9% en Ardèche, il baisse de 0,2% dans la Drôme.

30.530 demandeurs d'emploi en Ardèche

Dans le détail, le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A (tenus de rechercher un emploi et sans activité) s'établit en moyenne sur le trimestre à 17.700 personnes en Ardèche (+160 personnes). La hausse est moins nette si on cumule les catégories A, B et C où elle n'est que de 0,1% avec un total de 30.530 inscrits (+ 20 personnes).

330 chômeurs en moins dans la Drôme

La Drôme fait figure d'exception avec un chômage qui recule au premier trimestre. Le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A est de 28.860 personnes (-60 personnes). En cumulant catégories A, B et C, la baisse est plus nette : -0,7% avec un total de 49.910 personnes (-330 par rapport au quatrième trimestre 2019). Le département était sur une dynamique positive en termes d'embauches, ce qui masque le chômage partiel pourtant très important depuis le début du confinement. La hausse du chômage risque de se mesurer avec un décalage, sans doute à la fin du deuxième trimestre en juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess