Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chômage augmente moins dans les Hauts-de-France que dans le reste du pays au mois de mars

-
Par , France Bleu Nord

Là où, en France, le chômage augmente de 3,1% au mois de mars, dans les Hauts de France, il grimpe de 2,2% pour les catégories A B et C. Une hausse plus modérée pour l'Aisne, le Nord et la Somme, en dessous des deux points de hausse. En revanche, l'Oise dépasse la moyenne nationale avec 3,2%.

Une agence Pôle Emploi à Paris, 1er novembre 2019.
Une agence Pôle Emploi à Paris, 1er novembre 2019. © Radio France - Léa Guedj

Même si la hausse globale sur le premier trimestre reste faible (+0,7%), le chômage bondit en France au mois de mars de 3,1%. L'augmentation la plus spectaculaire est celle des chômeurs de catégorie A, ceux qui n'ont aucun emploi : +7,1%, soit 246.000 inscrits en plus à Pôle Emploi. Mais dans les Hauts-de-France, c'est plus mitigé : +2,2% catégorie A, B et C confondues. 

L'Oise et le Pas-de-Calais en plus forte augmentation

L'Aisne (+1,7%), le Nord (+1,9%) et la Somme (+1,9%) sont les trois département qui tirent un peu leur épingle du jeu. 

En revanche, l'Oise (+3,2%) et le Pas-de-Calais (+2,5%) sont les deux endroits où le nombre de chômeurs augmente plus. 

Dans la région, la plus forte augmentation des nouvelles inscriptions à Pôle Emploi vient de ceux qui étaient employés en intérim : le nombre double (+103% avec 6280 inscrits). 

364 000 chômeurs de catégorie A

Le plus gros effectif, et de loin, restent les chômeurs de catégorie A, ceux qui n'ont aucun emploi : 364 000 personnes au total. Leur nombre grimpe encore de 5,4% dans la région, augmentation inférieure à celle sur l'ensemble de la France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess