Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le chômage baisse de 0,2% en Rhône-Alpes en juillet

mercredi 27 août 2014 à 19:08 Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme Ardèche

C'est une première pour les chiffres du chômage depuis octobre 2013. Le nombre des demandeurs d'emploi baisse dans la plupart des huit départements, et notamment de 0,4% en Drôme et en Ardèche. 315.000 Rhônalpins restent sans travail ni formation en juillet.

Le bureau Pôle emploi Victor Hugo à Valence.
Le bureau Pôle emploi Victor Hugo à Valence. © Radio France - Stéphane Milhomme

Une baisse de 4% en Drôme Ardèche. En moyenne, dans les 8 départements de Rhône-Alpes, le chômage baisse de 0,2% en juillet dernier. Les chiffres ont été publiés mercredi soir par la préfecture de région. Il diminue de 0,9% dans la Loire et 0,5% dans le Rhône. Ces chiffres viennent contraster la hausse de 0,8% sur le plan national.

En revanche, il augmente de 0,7% en Haute Savoie, +0,3% dans l'Ain et une hausse de 0,1% en Isère. Mais un peu plus de 315.000 Rhônalpins restent sans travail ni formation.

Cela représente dans le détail 44 000 habitants de Drôme Ardèche... ce chiffre sur un an est en hausse de 4,6% pour la Drôme et 2,7 en Ardèche. Plus de 17.000 Ardèchois sont sans travail . Et cette légère baisse permet la sauvegarde de 67 emplois. Les plus touchés sont les hommes et femmes de 25 à 49 ans... ils sont plus de 9000La Drôme compte à ce jour près de 29.000 personnes sans travail ni formation. La baisse de juillet ne doit pas occulter une augmentation de plus de 4% des inscrits sur un an. Là aussi et très largement c'est la tranche d'âge 25-49 ans qui a le plus de mal à trouver un emploi, devant les 50 ans et plus... Juillet a été un mois plutôt favorable à l'emploi avec le début de la saison touristique et du ramassage des fruits. Il n'est pas dit que ces chiffres soient aussi cléments quand viendra le bilan de mois d'août et des répercussions, là aussi, des mauvaises conditions météo.