Économie – Social

Le chômage continue de baisser dans les Pays de la Loire

Par Martin Cotta, France Bleu Loire Océan lundi 26 décembre 2016 à 18:25

Pôle emploi (illustration)
Pôle emploi (illustration) © Maxppp - maxppp

Au mois de novembre, le chômage dans les Pays de la Loire a baissé de 2,3%. En un an dans notre région le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 7% et s'établit à 165.070. Le recours à l'emploi en intérim est toujours aussi fréquent.

Il y donc aujourd'hui 165.070 demandeurs d'emploi et sans activité dans les Pays de la Loire. Le chômage a baissé de 7% en un an. C'est la troisième baisse consécutive enregistrée cette année. En Vendée le chômage baisse de 2% sur un mois et de quasiment 10% sur un an (-9,3).

L'aéronautique et la navale au top

Le nombre de demandeurs d'emploi avait déjà baissé dès le mois septembre : moins 2,6 %. Pareil pour le mois d'octobre (-0,3%). Cette embellie s'explique par le succès de deux secteurs phares de notre région : l'aéronautique et les chantiers navals de l'Atlantique à Saint-Nazaire. "Il y a derrière cela une myriade de sous-traitants. De toute façon, l'économie va bien lorsque l'économie et le marché vont bien. Le secteur aérien marche bien. Les commandes affluent chez Airbus. Du côté de la Navale, on n’aura jamais vu un tel carnet de commande. C'est même historique. Les chantiers à Saint-Nazaire vont être pleins jusqu'en 2022-2023. Mais cela pose aussi un vrai problème de compétences locales avec des entreprises qui ont très peur d'embaucher car elles ont connu des hauts et des bas. Du coup elles craignent de se retrouver avec des salariés supplémentaires sur le long terme" explique Vincent Combeuil, délégué général du MEDEF dans la région Pays de la Loire.

"Les commandes affluent chez Airbus"

L'intérim en hausse

L'emploi de salariés en intérim est de plus en plus fréquent dans la région : +16% en un an (d'octobre 2015 à octobre 2016). Cela représente 8.200 postes en plus. "On voit de plus en plus de salariés qui choisissent eux-mêmes de travailler en intérim. Ils veulent rester indépendants. Souvent ces salariés ont des compétences élevés et ils l'a monnayent. Cela peut être dans l'informatique, dans des secteurs techniques comme la métallurgie" Vincent Combeuil, délégué général du MEDEF dans la région Pays de la Loire

Vincent Combeuil, délégué général du MEDEF dans la région Pays de la Loire