Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le chômage diminue mais l'emploi se précarise au deuxième trimestre 2018 en Indre-et-Loire

mercredi 25 juillet 2018 à 15:03 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité a reculé de 2% ces douze derniers mois en Indre-et-Loire. En revanche, si on tient compte des gens qui ont travaillé quelques heures par mois, on constate une augmentation de 1,5%.

Illustration
Illustration © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

Le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité a augmenté de 0,1% au deuxième trimestre 2018, sur l'ensemble de la France. Les chiffres officiels ont été dévoilés le 25 juillet à midi, puisque le gouvernement ne les publient plus que tous les trois mois. La tendance sur le long terme reste tout de même favorable, puisque sur 12 mois, le nombre de chômeurs recule de 1,3%. La tendance est la même en Indre-et-Loire.

Moins de chômeurs sans activité, mais toujours plus de précarité

En Indre-et-Loire,  le nombre de demandeurs d'emplois sans activité reste stable par rapport au premier trimestre (+0,1%, ce qui correspond à 40 inscriptions supplémentaires). En revanche, il diminue de 2% sur un an. 

Un résultat encourageant, donc, mais que plusieurs éléments viennent modérer : déjà, il reste encore 29 120 personnes inscrites au Pole Emploi sans aucune activité,  mais si on ajoute, en plus, les gens qui travaillent moins de 78 heures par mois, la tendance s'inverse puisqu'on se retrouve avec une augmentation de 1,5%. Ca montre que de plus en plus de tourangeaux doivent se contenter d'une situation précaire. 

Le chômage de longue durée en très forte hausse

Autre bémol : en regardant chaque catégorie dans le détail, on observe que le chômage de longue durée a augmenté fortement ces douze derniers mois : le nombre de chômeurs inscrits depuis plus d'un an a bondi de 6,5%.  Au total, en comptant ceux qui ne travaillent pas du tout, et ceux qui ne travaillent que quelques heures, il y a 52 640 personnes inscrites au Pole Emploi d'Indre-et-Loire.