Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le chômage en hausse de 0,8% au troisième trimestre en Bretagne

jeudi 25 octobre 2018 à 14:57 Par Emmanuel Grabey, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Comme au niveau national, le chômage est en hausse en Bretagne au troisième trimestre 2018. Il augmente de 0,8% pour la catégorie A, et aucun des quatre départements n'échappe à la tendance.

Le hall d'un agence Pôle emploi, le 17 mai 2018.
Le hall d'un agence Pôle emploi, le 17 mai 2018. © Radio France - Christophe Morin

Bretagne, France

Avec 146 170 personnes inscrites à Pôle Emploi au troisième trimestre 2018, le nombre de demandeurs d'emploi est en hausse de 0,8% en Bretagne, par rapport au trimestre précédent. Il s'agit de la catégorie A, celle recensant les chômeurs n'ayant eu aucune activité pendant ces trois mois. Si on y additionne les catégories B et C, on parvient à un total de 268 630 inscrits, soit une hausse de 0,6%.

L'augmentation est supérieure à celle constatée au niveau national, qui est de 0,5% pour la catégorie A. Néanmoins, précise Pôle Emploi, si on compare les chiffres du troisième trimestre 2018 avec ceux de la même période en 2017, le nombre de demandeurs d'emploi est en baisse de 1,7% dans la région, contre 1,2% au niveau national.

La plus forte hausse en Ille-et-Vilaine, la plus faible dans les Côtes-d'Armor

Dans le détail, aucun département n'échappe à la hausse. Avec +0,1% et 26 710 chômeurs en catégorie A, les Côtes-d'Armor sont les moins touchées par le phénomène, à la fois en pourcentage et en valeur absolue. À l'inverse, avec +1,3% et 44 500 inscrits, l'Ille-et-Vilaine est la plus frappée. Entre les deux, le Finistère recense 40 830 demandeurs d'emploi, en hausse de 0,5%, et le Morbihan en compte 34 130, +0,9%. La hausse est constatée également pour les quatre départements si on y agrège les catégories B et C.

Si l'on se penche sur l'évolution en fonction du sexe, la hausse est particulièrement marquée chez les hommes, quel que soit l'âge, alors que le nombre de demandeuses d'emploi est en recul chez les moins de 25 ans et les plus de 50 ans.