Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le chômage partiel classique va rester au même niveau d'indemnisation au moins jusqu'au 31 décembre

-
Par , France Bleu
France

Le dispositif de chômage partiel classique sera maintenu au moins jusqu'à la fin de l'année. L'annonce a été faite mardi soir par le ministère du Travail. Jusqu'au 31 décembre le niveau d'indemnisation restera par ailleurs inchangé.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne
La ministre du Travail, Elisabeth Borne © Maxppp - LUDOVIC MARIN

C'est une annonce qui pourra ravir les partenaires sociaux. Le dispositif de chômage partiel classique va rester au même niveau d'indemnisation au moins jusqu'au 31 décembre. Le ministère du Travail l'a annoncé mardi aux partenaires sociaux, alors que le gouvernement planche sur un éventuel reconfinement national de quatre semaines pour tenter d'endiguer l'épidémie.

Ce dispositif de chômage partiel indemnise les salariés à hauteur de 84% du salaire net avec 15% de reste à charge pour l'employeur. Il devait être revu à la baisse au 1er novembre : la somme versée devait ainsi passer à 72% du salaire net, avec une prise en charge à 40% par l'employeur. Mais au vu de la situation sanitaire et du nouveau tour de vis à venir, le gouvernement a annoncé aux partenaires sociaux un nouveau report. 

Le ministère du Travail prolonge au moins jusqu'au 31 décembre le reste à charge de 15% lorsqu'une entreprise n'a d'autre choix que de mettre tout ou une partie de ses salariés en chômagepartiel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess