Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chômage repart à la hausse en mars en Région Centre-Val-de-Loire

En dehors des mesures de chômage partiel qui touchent 330.000 salariés du privé dans notre région, Pôle Emploi a recensé près de 124.000 personnes sans aucune activité en mars dans nos 6 départements.

Pôle Emploi recensait près de 124.000 chômeurs en région Centre val de Loire en mars
Pôle Emploi recensait près de 124.000 chômeurs en région Centre val de Loire en mars © Radio France - Léa Guedj

Le chômage repart à la hausse en région Centre-Val-de-Loire en mars. En effet, selon les recensements de Pôle Emploi, 123.790 personnes étaient sans aucune activité dans nos six départements le mois dernier, soit une hausse de 5.8% par rapport au mois précédent. Il s'agit là de personnes inscrites en catégorie A : cela ne tient donc pas compte des travailleurs actuellement en chômage partiel à cause de l'épidémie de covid-19. 

L'Indre accuse la plus grosse hausse

Parmi les six départements de la région, l'Indre est celui dans lequel le chômage a le plus grimpé : + 7,7% par rapport à février. Le Loir-et-Cher (+7,6%) et l'Indre-et-Loire (+7,1%) complètent le podium. La hausse moyenne, à l'échelle de la France métropolitaine, est de 7,5% sur la même période.  

A contrario, le Loiret (+3.8%) et le Cher (+4.2%) sont les deux départements ayant connu la hausse la plus modérée. 

Le chômage des jeunes en net hausse

Dans le détail, ce sont les jeunes de moins de 25 ans qui sont le plus victimes de cette hausse dans l'Indre : leurs effectifs ont augmenté de 10% parmi les demandeurs d'emploi de catégorie A. A l'inverse, les chômeurs de plus de 50 ans, qui représentent dans ce département 30.4% des inscrits en catégorie A, n'a augmenté dans le même temps que de 3.9%.

Distorsion moindre en Indre-et-Loire où la proportion de jeunes a grimpé de 7,2% tandis que chez les seniors, le nombre d'inscrits augmente, dans des proportions similaires : + 4.7%. Le schéma est identique dans le Loiret : le nombre de jeunes augmente de 4.3% et le nombre de seniors de 3.1%. Des chiffres comparables à ceux du département du Cher : + 4.4% de jeunes inscrits en plus en mars par rapport à avril contre 3.2% de seniors en plus. 

Le chômage longue durée est stable

Il est intéressant de noter dans les statistiques fournies par Pôle Emploi que le chômage de longue durée -c'est à dire une inscription dans les registres datant d'au moins un an - est stable avec une hausse moyenne de 0.7% par rapport au mois de février en région Centre-Val-de-Loire contre 1.3% de hausse à l'échelle du pays. Dans le détail, les demandeurs d'emploi de longue durée représentent en moyenne 47% des chômeurs dans notre région, toute catégorie confondue. Par rapport au mois précédent, en mars, la hausse est de 1% dans le Cher, 1.1% dans l'Indre et en Indre-et-Loire, et -03% dans le Loiret, seul département de la région à afficher une baisse de cet indice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess