Économie – Social

Le chômeur rémois Michel Catoire a entamé son tour de France à vélo

Par Philippe Rey-Gorez et Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu lundi 15 août 2016 à 15:58

Le départ de Michel Caloire
Le départ de Michel Caloire © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Faire le tour de France à vélo, pour parler du chômage et distribuer des CV : c'est le périple dans lequel c’est lancé ce mardi le Rémois Michel Catoire. Un voyage de près de 3 mois à travers la France, baptisé "Sur les routes de l'espoir".

Michel Catoire a quitté ce mardi à 14h le square Colbert, juste devant la gare de Reims. A 50 ans, il compte parcourir plus de 3.500 kilomètres à travers la Normandie, la côte Atlantique jusqu’au Sud-Ouest, la vallée du Rhône et la Bourgogne. Il espère rentrer dans la Marne début novembre.

Michel Catoire est au chômage depuis huit ans. Il est dessinateur industriel, a même le permis pour conduire des chariots élévateurs, mais ne trouve pas de travail. Il explique que ces dernières années ont détruit sa vie.

Je n’ai plus d’argent, j’ai divorcé, et mes amis m’ont tourné le dos. > > Michel Caloire

Il va donc pédaler, tracter 60 kilos de matériels et vivre avec 5,50 euros par jour, en dormant soit en camping sauvage, soit chez l’habitant.

A chaque contact avec un employeur, il y a quelque chose qui bloque.

Son but est avant tout de rencontrer d’éventuels employeurs. Lors de son 1er périple, en 2010, il avait déposé près de 2000 CV, mais sans succès. Son âge, le fait qu’il ait beaucoup d’expérience, ou encore qu’il ne soit pas de la région, à chaque fois, un critère ne convient pas. Pas de quoi décourager Michel Catoire. Il avoue que pour lui, agir est une question de survie.

Son périple "Sur les routes de l'espoir" est à suivre sur Facebook :   https://www.facebook.com/michel.catoire.9?fref=ts

Partager sur :