Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le coffre fort de la Banque de France déménage de Paris à La Courneuve

dimanche 7 février 2016 à 20:05 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

La Banque de France vient de lancer le chantier de son futur "pôle fiduciaire national" à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis. Le bâtiment ultramoderne va remplacer l'actuel coffre fort du Palais Royal, au cœur de Paris pour un déménagement prévu en 2018 et que redoutent certains employés.

Le futur centre fiduciaire national de la Banque de France.
Le futur centre fiduciaire national de la Banque de France.

La Courneuve, France

La Banque de France s'offre un nouveau coffre fort. Le chantier vient de débuter à La Courneuve, sur les friches de l'ancienne fabrique de chaudières industrielles Babcock et Wilcox, et les fondations devraient être coulées au mois de mars au plus tard. L'institution a choisi ce site de Seine-Saint-Denis pour l'attractivité du département, sa desserte en transports en commun et sa proximité de l'autoroute. Il va aussi permettre d'automatiser le processus de tri et de stockage des billets qui sont ensuite remis en circulation. 

Dans ce centre une somme considérable, et tenue secrète, est brassée chaque jour. Les faux billets sont mis à l'écart, les billets abîmés sont remplacés. Ce travail va désormais être automatisé. "Ce qui était fait par des salariés va être fait par des robots, qui vont prendre les billets et les transporter" explique Thierry Para, le directeur du projet de pôle fiduciaire francilien. Cette automatisation va permettre des gains de productivité et donc une réduction des effectifs. Une centaine de salariés travailleront sur le site à son ouverture en 2018, contre 150 environ aujourd'hui, au Palais Royal.

Des réticences parmi les personnels

Mais pour les personnels de la Banque de France, quitter le centre de Paris pour La Courneuve, ce n'est pas franchement une perspective réjouissante.  

"On ne veut pas y aller, c'est une jungle urbaine : voilà ce qu'on nous dit" raconte Thierry Para. 

Thierry Para, en charge du projet à la Banque de France

Il organise donc des visites sur place pour montrer aux salariés concernés par ce nouveau site la réalité du département et son attractivité. 

Il travaille aussi avec les acteurs locaux : la mairie, l'intercommunalité Plaine Commune, Pôle Emploi. Ainsi, 39 000 heures d'insertion sont proposés aux chômeurs du département sur le chantier du nouveau pôle fiduciaire, soit 8% du travail sur le site. La Banque de France a aussi organisé des réunions de sensibilisation pour inciter les diplômés de Seine-Saint-Denis à passer son concours et à intégrer l'institution.

Les personnels de la Banque de France redoutent le déménagement, Rémi Brancato