Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Le complexe de luxe, l'Etoile de Pompadour, mis en redressement judiciaire

-
Par , France Bleu Limousin

L'étoile de Pompadour a été placé en redressement judiciaire. Le complexe qui associe hôtel, restaurant et activités équestres, avait ouvert il y a trois ans. Présenté à l'origine avec de très grandes ambitions, il semble n'avoir jamais trouvé sa clientèle.

L'Etoile de Pompadour a été créé dans les anciens bâtiments du Club Med de la cité du cheval
L'Etoile de Pompadour a été créé dans les anciens bâtiments du Club Med de la cité du cheval © Maxppp - Pascal Perrouin

Beyssac, France

L'Etoile de Pompadour a été ouvert à Beyssac en 2016 par une riche famille libanaise, les Najem, négociants en marbre, qui avaient racheté l'ancien Club Med de la cité du cheval. Son inauguration avait même eu lieu en présence de François Hollande alors Président de la République. Ce 11 août 2016 l'avenir était plein de promesse. Pendant l'inauguration Nazih Najem, le grand patron du groupe libanais, évoquait à François Hollande l'idée de faire de l'Etoile de Pompadour le Camp David français pour les réceptions fastueuses de l'Etat. 

Lire : Et si l'Etoile de Pompadour devenait le Camp David français ?

Aucune publicité

Imaginez un peu sur un domaine de 65 hectares, un hôtel grand luxe de 28 chambres avec un restaurant gastronomique, son haras, ses courts de tennis.. Mais le faste du lieu n'a visiblement pas séduit. Rarement le complexe a affiché des bon taux de remplissage. Il faut dire se lamentent les élus locaux qu'il n'y a jamais eu de communication ou de publicité faites par les propriétaires. 

Personne ne répond

Résultat :  l'entreprise s'est déclarée en cessation de paiement le 12 novembre dernier, d'où sa mise en redressement judiciaire le 3 décembre par le tribunal de commerce de Brive. Avec quel espoir de survie ? Le téléphone du complexe ne répond pas. Même si officiellement l'hôtel ne serait pas fermé à l'inverse du restaurant qui lui l'est depuis septembre dernier. Seule l'activité équestre du site semble encore vraiment fonctionner avec plus ou moins de bonheur. Et la direction du site est injoignable. L'Etoile de Pompadour emploie une dizaine de personnes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu