Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Le concours Alès Audace s'affiche dans le métro parisien

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Alès Agglo achève cette semaine sa campagne de communication dans le métro parisien : 300 panneaux dans 172 stations pour inviter les entrepreneurs franciliens à concourir à Alès Audace avec ce défi : "je quitte Paris pour m'installer à Alès".

Le concours Alès Audace s'affiche dans le métro parisien.
Le concours Alès Audace s'affiche dans le métro parisien. © Radio France - Sabine Maillochon

"Le concours de la relance" s'exclame Christophe Rivenq, le président d'Alès Agglo, alors que démarre la campagne d'inscription au 9e concours Alès Audace. Pour cette édition, la collectivité s'affiche dans le métro parisien (300 faces dans 72 stations) pour inviter les chefs d'entreprises franciliens à venir s'installer dans la capitale des Cévennes.

130.000 euros de dotations aux porteurs de projets

Un an de loyer gratuit, un accompagnement sur place pour celles et ceux qui relèveront ce défi "je quitte Paris" pour se lancer dans de multiples activités de "terroir, commerce, numérique". Les autres porteurs de projets sont aussi invités à concourir sur le site ales-audace.fr

Christophe Rivenq invité de France Bleu Gard Lozère

Le président d'Alès Agglomération est l'invité de France Bleu Gard Lozère ce mercredi pour évoquer Alès Audace, ce concours des entreprises qui "innovent et veulent s'installer sur le territoire", la campagne d'affichage dans le métro parisien qui "a connu un succès sans précédent", mais aussi la situation des entreprises dans le bassin alésien.

Tout n'est pas rose du coté des entreprises, dont celle issues dans les années 70 de la reconversion minière. C'est le cas de Merlin Gérin où des suppressions de postes (dans le volant intérimaire pour le moment) sont en cours. Le cas aussi, très emblématique, de Crouzet, installée à Alès depuis 50 ans. Pour cause de Covid-19 et de crise aéronautique, un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) est en cours de négociation.

Didier Pin, porte-parole des salariés de Crouzet Alès.

Pour Crouzet, nous ne sommes que des numéros.

Une quarantaine des 70 emplois des sites d'Alès et Valence serait supprimée. C'est la proposition de la direction qui met en avant notamment la crise qui frappe le secteur aéronautique. Un argument contesté par les salariés et leurs représentants : "Nous avons tout donné à la boite et elle nous jette" expliquent-ils. Alès Agglo tente également de faire des propositions pour maintenir l'activité sur Alès.

Des dizaines de familles à Alès à la rue.

Nous ne sommes que des numéros pour la direction de Crouzet.
Nous ne sommes que des numéros pour la direction de Crouzet. © Radio France - Ludovic Labastrou
Luc Balaguer; salarié de Crouzet Alès depuis plus de 20 ans.
Luc Balaguer; salarié de Crouzet Alès depuis plus de 20 ans. © Radio France - Ludovic Labastrou
Une manifestation pour faire entendre la détresse des Crouzet à Alès (Gard).
Une manifestation pour faire entendre la détresse des Crouzet à Alès (Gard). © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess