Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Économie – Social

Le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire se prononce en faveur du village des marques

vendredi 13 juillet 2018 à 10:38 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Lors du vote ce vendredi matin, le oui l'a emporté de justesse. Le président du département d'Indre-et-Loire votera donc pour le projet de village des marques à Sorigny lundi, lors de l'examen par la commission d'aménagement commercial.

Le village des marques près de Toulouse
Le village des marques près de Toulouse © Maxppp - Nathalie St Affre/Dépêche du Midi/Maxppp

Sorigny, France

Le conseil départemental d'Indre-et-Loire s'est prononcé ce vendredi martin en faveur du projet de village des marques à Sorigny. Le oui l'emporte de justesse : 18 voix pour, 16 contre et 3 abstentions. Jean-Gérard Paumier le président de l'assemblée départementale y est favorable et votera donc pour le projet lundi à 14h lors de la commission départementale d'aménagement commercial qui statuera sur le projet. Elle sera d'ailleurs présidée par la préfète d'Indre-et-Loire, Corinne Orzechowski.

Le 27 juin dernier, l'association des maires d'Indre-et-Loire s'était prononcée également pour le projet, parfois contesté, de village des marques. Il y avait 41 votants. Résultat : 27 avaient voté pour, 12 contre et 2 votes blancs. L'association des maires d'Indre-et-Loire qui a 2  sièges à la Commission Départementale d'Aménagement Commercial (CDAC). Le 15 juin, un vote purement consultatif mais qui avait permis de mesurer les fractures entre élus, le maire de Tours étant opposé au projet.