Économie – Social

Le contrat de génération cherche encore ses marques

Par Vincent Delorme, France Bleu Picardie mardi 18 février 2014 à 11:17

103 contrats de génération ont été signés dans la Somme.
103 contrats de génération ont été signés dans la Somme. © PHOTOPQR/L'ALSACE

Un an après son lancement, le contrat de génération peine toujours à séduire les chefs d'entreprises. Le principe : embaucher un jeune en CDI en échange du maintien d'un senior de plus de 57 ans qui le chapeaute. Seule une centaine de contrats de ce type ont été signés dans la Somme.

Le contrat de génération a du mal à trouver des adeptes, dans les entreprises, en Picardie. Un an après leur lancement, leur nombre ne décolle pas. Le but : un jeune embauché en CDI et pris sous l'aile d'un plus de 57 ans, dans son entreprise.

410 contrats ont été signés dans la région à ce jour, 103 dans la Somme, c'est peu. 20 000 dans le pays. Cela dit, c'est intéressant pour Stéphane Brochard, directeur du garage Peugeot Amiens - Dury.  68 salariés, dont deux jeunes de 21 et 24 ans en contrat de génération. Formés par deux mécanos de plus de 57 ans. Stéphane Brochard est satisfait.

Contrat génération - PIF BROCHARD

Au garage Peugeot Amiens-Dury, deux jeunes ont signé un contrat de génération, en septembre et en janvier dernier. Antoine Barège.

Contrat génération - ENRO

Mais pour le patronat, le Contrat de génération est un flop . Aide de l'Etat trop faible, pour Sébastien Horemans, le président de la CGPME Picardie.

Contrat génération - PAF HOREMANS