Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Le Covid-19 menace la rentrée des classes de Maped

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Maped, le numéro 1 mondial des fournitures scolaires, craint que l’épidémie de Covid-19 (Coronavirus) perturbe fortement son activité. L’usine chinoise de la société basée à Argonay en Haute-Savoie vient seulement de rouvrir et tourne pour l’instant au ralenti.

Maped, le numéro 1 mondial des fournitures scolaires, craint que l’épidémie de Covid-19 (Coronavirus) perturbe fortement son activité.
Maped, le numéro 1 mondial des fournitures scolaires, craint que l’épidémie de Covid-19 (Coronavirus) perturbe fortement son activité. © Radio France - Richard Vivion

"Nous sommes préoccupés." Romain Lacroix ne cache plus son inquiétude. "Nous ne savons pas si nous pourrons livrer nos plus gros clients pour la prochaine rentrée des classes", assure le directeur général de Maped (*). Pour la société basée à Argonay en Haute-Savoie, le problème vient de son usine chinoise de Kunshan, une ville située à 750 km à l’Est de la Wuhan, le berceau du Covid-19 (Coronavirus). 

Seulement 200 salariés

Si le site a rouvert samedi dernier après plus d’un mois sans aucune activité, il ne tourne pour l’instant qu’au ralenti. "Sur nos 900 salariés, 200 personnes seulement ont pu reprendre le travail", indique Romain Lacroix. Or, cette usine d’où sortent des dizaines de millions d’articles (crayons, feutres, taille-crayons…) est stratégique pour le numéro 1 mondial des fournitures scolaires. "Nous avons des contacts avec nos équipes sur place tous les jours mais nous ne savons pas comment la situation va évoluer." 

REPORTAGE - Le Covid-19 menace la rentrée des classes de Maped.

Bercy s’inquiète aussi 

Le ministère de l'Economie et des Finances réunira ce vendredi matin les représentants des entreprises et des différents secteurs économiques afin de faire le point sur l'impact de l'épidémie de coronavirus. Cette réunion rassemblera, autour du ministre Bruno Le Maire et de sa secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, les organisations patronales (Medef, U2P, etc.) et des représentants de nombreuses filières, comme celles de la santé, du bois, de l'automobile, du luxe, de 'agroalimentaire, de la mer, du nucléaire ou du ferroviaire, a-t-on précisé à Bercy. L'objectif est "d'écouter tous ces représentants sur d'éventuelles difficultés aujourd'hui, mais surtout demain ou après-demain" et également de voir comment ils "anticipent des difficultés si (l'épidémie) continue", a expliqué le ministère.

(*) La société Maped créée en 1947 en Haute-Savoie emploie aujourd’hui plus de 2 000 personnes à travers le monde dont 250 salariés sur ses deux sites haut-savoyards (Argonay et Allonzier-la-Caille).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu