Infos

Le crémant, success-story du vignoble alsacien, fête ses 40 ans

Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu dimanche 28 août 2016 à 18:00

Bouteilles de crémant d'Alasce, à la cave vinicole de Ribeauvillé
Bouteilles de crémant d'Alasce, à la cave vinicole de Ribeauvillé © Maxppp - Vanessa Meyer-Wirckel

Quelque 35 millions de bouteilles de crémant d'Alsace sont produites chaque année. L'appellation d'origine contrôlée fête ses 40 ans cet été. Le vin pétillant a su s'imposer dans le paysage viticole français.

S'il est fabriqué depuis le XIXe siècle, c'est en 1976 que le crémant d'Alsace prend son envol. Il décroche une appellation d'origine contrôlée le 24 août 1976. Dès lors la production explose et 40 ans après ce sont 35 millions de bouteilles de crémant d'Alsace qui sont produites chaque année, 260.000 hectolitres. Cela représente désormais un quart de la production de l'AOC vin d'Alsace, et sa part est en progression constante.

Une image moderne du vignoble

Une bouteille sur cinq part aujourd'hui à l'exportation surtout vers l'Allemagne et la Belgique. dans sa cave de Steinbach, Jacques Cattin, le président du syndicat des producteurs de crémant d'Alsace, assure que le crémant a apporté un nouveau souffle au vignoble alsacien, sans nuire à l'image des vins tranquilles. "Le vignoble c'est adapté et le crémant lui donne une image de modernité".

Le pari du crémant d’Alsace est de viser toujours plus de qualité, comme son voisin le champagne, tout en restant abordable pour le consommateur et rentable pour le producteur. "Ce sont des bons raisins, bien sains avec une belle maturité et puis de belles acidités que l'on conserve lors de la prise de mousse", résume Michel Ginglinger, viticulteur à Eguisheim.

Cette année les vendanges devraient débuter aux alentours de mi ou fin septembre pour le crémant.

Partager sur :