Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les Alpes-Maritimes à la traîne sur le droit au logement opposable

-
Par , France Bleu Azur

Très peu de personnes sont reconnues pour le droit au logement opposable dans les Alpes-Maritimes : à peine 11,9% de demandeurs en situation d'urgence ont obtenu un logement en 2015. C'est deux à quatre fois moins que dans d'autres départements.

 Rassemblement a l appel de Droit Au Logement, Fondation Abbe Pierre,
Rassemblement a l appel de Droit Au Logement, Fondation Abbe Pierre, © Maxppp - maxppp

Alpes-Maritimes, France

Très peu de personnes sont reconnues pour le droit au logement opposable dans les Alpes-Maritimes dénonce le Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées (HCLPD) qui entame un tour de France des 14 départements les plus touchés.

 Très peu de recours aboutissent à un offre de logement sur la Côte d'Azur

Le Haut Comité indique que le département enregistre l'un des taux les plus faibles de France :  seulement un peu plus d'une personne sur 10  en 2015 (11,9%) a réussi à obtenir une décision favorable. Une situation qui s'est aggravée depuis 2010, une année durant laquelle le taux frôlait les 45% de décisions favorables pour le logement.

Ce taux est faible si on le compare avec les scores réalisés ailleurs en France comme en région parisienne, où il atteint 40%, ou dans d'autres départements où les décisions montent à 80%.

Seulement 530 ménages bénéficiaires logés en 2015

Sur la Côte d'Azur, seulement 530 personnes en situation d'urgence ont obtenu un logement en 2015.  Un chiffre faible car on enregistre aujourd'hui  31 000 demandes de logement social.

Dans les Alpes-Maritimes, la situation globale est de près de 500 000 résidences principales dont 8% en logement social, soit près de 41 000 HLM.

Le Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées souhaite après son passage dans le département des Alpes-Maritimes que les commissions de recours modifient leurs critères afin de pouvoir répondre plus favorablement à une forte demande.

René Dutrey, secrétaire général du HCLPD

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu