Économie – Social

Le CV aux oubliettes : le recrutement par simulation a le vent en poupe

Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 29 août 2016 à 7:02

Illustration : formation en maroquinerie.
Illustration : formation en maroquinerie. © Maxppp - Celik Erkul

Le point commun entre la maroquinerie de luxe et la boucherie ? Deux secteurs qui embauchent dans la Loire en cette rentrée, deux entreprises qui ont choisi le recrutement par simulation.

C'est une salle, tout ce qu'il y a de plus banal avec une table et des chaises. Mais elle peut devenir tour à tour un magasin de proximité, une usine agroalimentaire, une chaine de fast-food ou un atelier textile. C'est là que se déroulent les simulations organisées par Pôle Emploi. Elles sont inspirées des postes à pourvoir et mises au point par un service d’ingénierie de l'ancienne agence nationale pour l'emploi. L'organisme dit même disposer de tout un stock d'outils et accessoires pour rendre la situation la plus concrète possible.

Comment une infirmière se reconvertit dans la chaudronnerie

Pendant environ quatre heures, le candidat se débrouille sous les yeux des conseillers de Pôle Emploi, qui ont déjà fait passer ces exercices aux salariés de l'entreprise qui recrute. Si le candidat démontre les aptitudes recherchées, peu importe son CV, il est reçu en entretien en bonne et due forme. Ensuite, il sera formé. C'est ainsi que des femmes ont pu décrocher une place en soudure ou qu'une infirmière s'est convertie à la chaudronnerie ! Elles avaient les capacités nécessaires. La formation et la motivation ont fait le reste.

Le fast-food, l'infirmière et la chaudronnerie

Les premiers pas de cette méthode remontent à 2006 dans la Loire. À présent, six conseillers de Pôle Emploi sont entièrement dédiés au recrutement par simulation. Ils réalisent environ 2 000 évaluations par an.

Pourquoi ça marche côté candidats et côté employeurs, Gilles Durieu, conseiller Pôle Emploi

Postes à pourvoir chez Soviber

La méthode permet aussi de palier des difficultés de recrutement dans certains secteurs. Ainsi le prochain recrutement par simulation dans la Loire concerne la boucherie : Soviber se développe à l'export et embauche 18 personnes au total, postes de pareurs répartis sur ses trois sites ligériens (La Talaudière, Sury-le-Comtal et Roanne). Mais vous l'aurez compris, personne ne vous demandera combien d'années d'expérience vous avez, ni si vous êtes diplômés ! Une formation suivra le repérage. Renseignements au 04.77.49.02.01 et à cette adresse : pfvloire.42016@pole-emploi.fr.

Partager sur :