Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Le démarchage téléphonique complique l'enquête de la CCI des Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

L'enquête sur les habitudes de consommation des Landais menée par la chambre de commerce et d'industrie (CCI) est rendue très compliquée par le démarchage téléphonique intensif. Ils n'ont recueilli que 300 réponses sur les 600 attendues à cette date, simplement parce que les gens raccrochent.

La chambre de commerce et d'industrie des Landes a beaucoup de mal à réaliser son enquête (image d'illustration).
La chambre de commerce et d'industrie des Landes a beaucoup de mal à réaliser son enquête (image d'illustration). © Radio France - Nina Valette

Landes, France

La chambre de commerce et de l'industrie (CCI) des Landes a besoin que vous décrochiez votre téléphone. Ils mènent une enquête sur les habitudes de consommation des Landais. Sauf que cette enquête par téléphone est compliquée, les gens refusent de répondre car trop souvent sollicités.

Cette enquête avait déjà été réalisée en 2009 et 2013 et le problème ne se posait pas. Mais cette année la CCI a beaucoup de mal à obtenir des réponses malgré l'importance d'une enquête de ce type. "Il y a une forme de harcèlement menée par les entreprises spécialisées" explique Pascal Dussin, directeur de l'animation économique et territoriale à la CCI des Landes. "Les gens ne répondent plus au téléphone quand ils ne connaissent pas le numéro." Parce que cette enquête doit se faire par téléphone, "ça reste le vecteur le plus important" dit Pascal Dussin.

Deux fois moins de réponses qu'attendues

L'idée c'est de mieux connaître les habitudes des Landais. Combien vous dépensez, où et quand. Il y a une trentaine de questions. Est-ce que vous fréquentez des grandes-surfaces ? Vous préférez acheter vos vêtements en boutique ou sur internet ? Est-ce que vous allez toujours dans les commerces de centre-ville ? 

Les réponses à ces questions vont par exemple aider à mieux conseiller des commerçants qui veulent s'installer. Mais aussi permettre de se comparer aux autres départements. La dernière enquête, il y a cinq ans, avait notamment montré que les commerces des petits bourgs des Landes étaient toujours bien fréquentés, mieux que la moyenne nationale. 

Le démarchage téléphonique pour avoir ces réponses actualisées doit encore durer trois mois minimum. Sauf que la CCI n'a que 300 réponses sur les 600 espérés à cette date. En tout ils doivent atteindre un panel de 1.700 personnes d'ici la fin février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu