Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le département de la Sarthe lance sa mutuelle solidaire

-
Par , France Bleu Maine

Le Conseil départemental de la Sarthe propose une complémentaire santé pour tous les Sarthois avec des contrats à prix négociés, à partir du mercredi 14 octobre 2020. Le département espère ainsi donner une solution aux près de 30.000 habitants de la Sarthe qui n'ont pas de mutuelle.

Le président du Conseil départemental, Dominique Le Mèner, porte ce projet depuis 2019.
Le président du Conseil départemental, Dominique Le Mèner, porte ce projet depuis 2019. © Radio France - Clémentine Sabrié

Sarthe complémentaire santé est un nouveau service proposé par le Conseil départemental à partir du mercredi 14 octobre 2020. Une mutuelle pour répondre à un besoin impérieux : entre 25.000 et 30.000 Sarthois n'ont pas de complémentaire santé. "Un nombre relativement important puisqu'il représente entre 8% et 10% de la population", précise Dominique Le Mèner, le président du Conseil départemental de la Sarthe.

Selon une étude menée par le département, en 2019, plus de 27% des Sarthois assurés au régime général de l'assurance maladie ont renoncé à se soigner, faute de moyen. Cela concerne en majorité "des soins dentaires, auditifs, ophtalmologiques et optiques".

Des tarifs préférentiels

Toutes les personnes habitant (résidence principale ou secondaire) ou travaillant en Sarthe pourront prétendre à cette mutuelle. Le département a signé une convention de partenariat avec Actiom (Actions de mutualisation pour l’amélioration du pouvoir d’achat). Les assurés seront membre de cette association en échange d'une cotisation d'un euro par mois

Ils paieront ensuite un tarif calculé en fonction de leur tranche d'âge. "Ce sont des possibilités de choisir une mutuelle sur-mesure selon les besoins et selon l'âge", explique Dominique Le Mèner. Les tarifs proposés permettront de réaliser une économie de 5% à 30%.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette mutuelle départementale était un enjeu majeur depuis un an pour le président. "Nous sommes une collectivité de proximité et de solidarité. Plus de la moitié du budget du département concerne des caractères sociaux qui vont de la naissance à la vieillesse", détaille Dominique Le Mèner. Le dispositif est déjà expérimenté dans le Loiret, en Haute-Vienne, dans les Hauts-Pyrénées et le Lot-et-Garonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess