Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le département du Loiret va bénéficier de 10 millions d'euros dans le cadre du plan de relance

-
Par , France Bleu Orléans

Le département du Loiret a signé ce lundi un accord de relance avec l'Etat en présence de Jacqueline Gourault, la Ministre de la Cohésion des territoires. Le Loiret devrait toucher 10 millions d'euros d'aides sur des projets en lien avec l'écologie, la cohésion sociale et la compétitivité.

Jacqueline Gourault ce lundi au conseil départemental du Loiret
Jacqueline Gourault ce lundi au conseil départemental du Loiret © Radio France - Patricia Pourrez

Impulsé par le gouvernement pour faire face à la crise économique actuelle, le plan de relance s'élève à 100 milliards d'euros dont 40 milliards apportés par l'Union Européenne. Cette enveloppe est précisément en train d'être répartie sur le territoire. "On entre dans le dur" explique Jacqueline Gourault, la Ministre à la Cohésion des territoires," on est en train de décliner, région par région, département par département, le plan de relance en des plans de relance pour soutenir les projets locaux". Dans ce cadre là, le département du Loiret va donc bénéficier de 10 millions d'euros. 

C'est clairement une bouffée d'air 

Les aides apportées par l'Etat avec le plan de relance sont forcément fléchées sur des projets en lien avec l'écologie, la cohésion sociale ou la compétitivité des entreprises. Dans le Loiret, les 10 millions d'euros vont notamment aller sur la rénovation des collèges, l'ouverture d'un nouveau parc naturel à Neuville-sur- Essonne, le changement des écluses sur le Canal d'Orléans ou encore des travaux dans les maisons de retraite du département. " C'est clairement une bouffée d'air pour le financement de certains projets" explique Marc Gaudet, le Président du Conseil départemental du Loiret, "par exemple, sur la rénovation du collège de Tigy, on a déjà un accord à 2 millions d'euros cette année et un autre accord est prévu en 2022".

L'accord signé ce matin entre l'Etat et le département du Loiret
L'accord signé ce matin entre l'Etat et le département du Loiret © Radio France - Patricia Pourrez

Marc Gaudet pourrait également citer l'exemple du nouveau bâtiment des archives départementales du Loiret, dont l'ouverture est prévue à Orléans à l'été 2023. Il a bénéficié au début de l'année d'une subvention exceptionnelle de 4,3 millions d'euros de la part du Ministère de la Culture. Et grâce au plan de relance, l'Etat va apporter 1,5 millions d'euros supplémentaires. " 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et pourquoi pas un peu plus que 10 millions ? 

Avant la signature de l'accord de relance ce lundi matin, dans l'hémicycle du Conseil départemental, Marc Gaudet a clairement indiqué à la ministre qu'il aurait souhaité un peu plus d'argent pour le Loiret: " J'ai tendance à dire qu'il nous faudrait un peu plus. Comme tous les élus, je suis un peu gourmand ! Mais là, clairement, on a des projets de voies cyclables ou de rénovation thermique des collèges qui pourraient aussi entrer dans le cadre du plan de relance". Le département pourra toujours prétendre à de nouvelles aides. Mais ce sera à travers des appels à projets , sur des thèmes spécifiques et les demandes sont déjà nombreuses. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess