Économie – Social

Le dépôt SNCF de Béziers, menacé depuis des années, ne fermera pas

Par Gaëlle Schüller, France Bleu Hérault lundi 19 décembre 2016 à 15:36

Les syndicalistes soulagés après des années de lutte.
Les syndicalistes soulagés après des années de lutte. © Radio France - Gaëlle Schüller

Les cheminots CGT de Béziers ont poussé un ouf de soulagement ce lundi matin. Après des années de lutte syndicale, la bonne nouvelle est tombée : l'atelier de Béziers ne fermera pas.

Le nouveau directeur SNCF pour la région Occitanie, Jacques Rascol, est venu l'annoncer lui-même ce lundi aux cheminots de Béziers : l'atelier technique restera ouvert.

Après 20 ans de lutte pour le maintien des emplois et trois ans d'angoisse à la suite de l'annonce par la direction de la SNCF de la fermeture programmée du site, c'est un grand soulagement pour les cheminots biterrois.

Certes, le maintien du dépôt de Béziers passe par une évolution et une mutation obligatoires, a précisé Jacques Rascol.

Deux annonces claires

- La maintenance du train jaune, ce train touristique qui traverse le Parc Naturel des Pyrénées Catalanes, sera désormais totalement assurée à Villefranche-de-Conflent dans les Pyrénées-Orientales.

- À court terme, le dépôt de Béziers devrait se doter d'un tour à fosse, le seul en Occitanie, qui permet de reprofiler les roues des essieux ferroviaires sans avoir à les démonter. Une technique qui permet de raccourcir les délais de maintenance.

" C'est un beau jour pour nous" confie Jean-Marc Biau, porte-parole CGT des cheminots de Béziers . Mais il précise aussitôt que le syndicat restera vigilant pour que les promesses se concrétisent. Et vite.

Le cégétiste Jean-Marc Biau ( à gauche ) et le directeur régional SNCF Jacques Rascol - Radio France
Le cégétiste Jean-Marc Biau ( à gauche ) et le directeur régional SNCF Jacques Rascol © Radio France - Gaëlle Schüller