Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu Montagne

Le dernier adieu à Paul Garin, créateur de la station du Col de Porte, près de Grenoble

-
Par , France Bleu Isère

C'est ce mercredi qu'est enterré Paul Garin, créateur de la station du Col de Porte (Isère) où beaucoup de Grenoblois ont appris à skier. Disparu le 25 février, il a aussi été maire de la commune de Sarcenas pendant plus de 30 ans. C'est une page de l'histoire de la Chartreuse qui se tourne.

Paul Garin a été l'un des pionniers du développement du ski en Chartreuse
Paul Garin a été l'un des pionniers du développement du ski en Chartreuse © Maxppp - Philippe Juste

Avec la disparition de Paul Garin, né en 1934, c'est une figure de la Chartreuse qui s'est éteinte. C'est lui qui a fait de la station du Col de Porte (Isère) ce qu'elle est aujourd'hui, aux environs proches de Grenoble.

Paul Garin a créé la station du Col de Porte en 1958

Ce n'est pas lui qui a inventé le premier téléski de France, c'est un certain Charles Rossat, en 1934, un charpentier qui a eu l'idée d'adapter les câbles qu'il utilisait pour débarder ses rondins de bois pour en faire un « remonte-pente » de 200 mètres de long pour les skieurs dans la prairie du col. Mais lui, sur les terres que son père avait achetées en 1936, il a installé des remontées mécaniques en 1958, ajouté un télésiège en 1978  et construit un hôtel, le Cartusia, au début des années 1980. Il a été le propriétaire et l'exploitant de la station jusqu'en 2008, date à laquelle elle a été reprise par la commune. 

Elu pendant 49 ans de la commune de Sarcenas

Paul Garin est aussi entré au conseil municipal de Sarcenas en 1959 à l'âge de 25 ans, il est devenu adjoint, puis maire en 1983. Elu et réélu pendant plus de trente ans, il n'a quitté le fauteuil de maire qu'en 2014. "Le Col de Porte a été "façonné" par Paul Garin", souligne Sylvain Duloutre, le nouveau maire élu en 2020 à Sarcenas. "Car c'était à la fois une personne qui a eu un engagement dans la vie publique exceptionnel -élu pendant 49 ans, maire pendant 31 ans- et un entrepreneur. Il a été moteur dans le développement de la station, en créant les remontées mécaniques qu'il a exploitées pendant des dizaines d'années et par son investissement immobilier avec la construction de son hôtel." 

Une page de l'histoire du Col de Porte s'est tournée 

"Désormais, la station fait l'objet d'une Délégation de Service Public et c'est une nouvelle page qui se tourne avec l'arrivée de la Métropole de Grenoble. On est passé du privé à une collectivité qui va continuer l'activité, mais plus seulement avec du ski mais en _quatre saisons._" Paul Garin sera inhumé ce mercredi après-midi à Sarcenas à 14H. Il était père de quatre enfants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess