Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le difficile recrutement de saisonniers sur l'île de Porquerolles

-
Par , France Bleu Provence

"La boulangerie de Porquerolles recherche un boulanger pour la saison ! Poste logé, salaire 2.000/2.500 euros." Si cette petite annonce a fait le buzz sur les réseaux sociaux, elle permet également de soulever le problème du recrutement des saisonniers qui travaillent sur l'île varoise.

La Boulangerie de Porquerolles a peut-être trouvé son boulanger
La Boulangerie de Porquerolles a peut-être trouvé son boulanger © Radio France - Sophie Glotin

Porquerolles - Tour Fondue, Hyères, France

"La Boulangerie de l'île", située sur la place principale de l'île Porquerolles, a peut-être trouvé son boulanger ! Après avoir posté une petite annonce sur Twitter, la boulangerie a reçu une trentaine d'appels et trois candidats doivent se présenter à partir de ce lundi 27 mai. Le commerce cherchait un boulanger depuis le mois de mars pour remplacer son salarié accidenté. Le buzz autour de cette petite annonce permet aux professionnels du tourisme de soulever la difficulté du recrutement sur l'île varoise. 

Selon Dominique Tessier, propriétaire du restaurant "Pelagos" et président de l'association des commerçants de Porquerolles, "il y a un gros problème de logements. Depuis 2-3 ans, les propriétaires préfèrent louer leurs chambres à des touristes via Airbnb. C'est plus rentable que de nous les réserver pour les saisonniers." Julie, barmaid du restaurant "Pelagos" pour la saison, ne peut qu'acquiescer : la jeune femme n'a pas trouvé de chambre, elle dort donc _"dans une cabine de bateau de 7 m²_. C'est étroit, je n'ai pas assez de place pour mettre toutes mes affaires et je suis obligée d'aller prendre ma douche tôt le matin sur le port. C'est assez compliqué." Pour régler le problème, les commerçants sont prêts à financer et gérer des hébergements temporaires, type éco-lodge, pour loger le personnel. 

D'autres saisonniers font le choix de dormir sur Hyères mais se posent alors un autre problème : le stationnement ! En plein été les parkings de l'embarcadère de la Tour Fondue sont très rapidement saturés et les places réservées aux saisonniers ne sont pas assez nombreuses selon les commerçants de l'île. "Les difficultés de stationnement peuvent avoir des conséquences sur notre travail : certains salariés arrivent en retard car ils n'ont pas trouvé de place pour se garer... Pourtant, les chambres de l'hôtel doivent être prêtes à 15 heures pour nos clients." précise Laurence Cananzi, gérante de l'hôtel 3* Les Mèdes. La dirigeante prend également en charge les frais de traversée de ses employés "pour que leurs salaires ne soient pas impactés". 

Julie, barmaid pour la saison dans un restaurant de Porquerolles, n'a pas trouvé de logement. Elle dort donc dans une cabine de bateau.  - Radio France
Julie, barmaid pour la saison dans un restaurant de Porquerolles, n'a pas trouvé de logement. Elle dort donc dans une cabine de bateau. © Radio France -