Économie – Social

Le diplôme est-il toujours une garantie pour trouver un emploi?

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace mercredi 5 février 2014 à 11:25

Jeunes diplômés, diplôme, salaire, premier emploi, chômage
Jeunes diplômés, diplôme, salaire, premier emploi, chômage © MAXPPP

Des milliers de jeunes sont attendus ces jeudi et vendredi au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg pour les Journées des universités et des formations post-bac. Des jeunes qui voient de plus en plus la vie en noire après l'obtention d'un diplôme. Selon une enquête récente, 37% d'entre eux seulement estiment que leur diplôme permet de trouver un emploi plus facilement.

Retrouvez l'interview de Jean-Claude Haller, responsable du pôle formation à la CCI, chambre de commerce et d'industrie d'Alsace qui rappelle que "le diplôme reste un bon moyen pour entrer dans le monde du travail, même s'il n'est pas suffisant."Réécoutez Jimmy Losfeld, président de l’Afges, la première association d’étudiants d’Alsace. "Le diplôme n’est qu’un bagage, il faut aussi travailler à s’insérer." 23.000 visiteurs sont attendus les 6 et 7 février au Palais de la musique et des congrès de Strasbourg pour les JU 2014, les journées des Universités et des formations post bac. 130 exposants seront présents, et 700 formations seront présentées.

Trouver la bonne formation qui débouche sur le bon diplôme est très important, puisqu'en temps de crise, avoir un diplôme protège les jeunes contre le chômage, presque cinq fois plus important chez ceux qui n'en ont pas selon une étude de l'Insee. En 2012, le taux de chômage constaté chez les non-diplômés, un à quatre ans après la fin de leurs études, était de 47%. Contre 10% chez les diplômés du supérieur.

Mais tous les diplômes ne permettent pas de trouver un emploi. "Un ingénieur mécanicien peut choisir entre plusieurs offres, alors que quelqu'un qui a une maîtrise de sociologie aura plus de mal à intégrer le monde du travail ", souligne Jean-Claude Haller, responsable du pôle formation à la CCI, la Chambre de commerce et d'industrie d'Alsace. Par ailleurs, si le diplôme est nécessaire, il n'est pas suffisant, "il y a aussi un savoir être qui est attendu dans les entreprises ".

167366-barometre-2013-de-l-humeur-des-jeunes-diplomes-deloitte-ifop-janvier-2014-original.pdf by Aymeric Robert

Les jeunes diplômés voient l'avenir en noir. Pourtant le ressenti des jeunes diplômés de l'enseignement supérieur est tout autre. Dans le troisième Baromètre de " l'Humeur des jeunes diplômés " Deloitte/Ifop, un sur deux voit l'avenir en noir, et seuls 37% considèrent que le diplôme permet de trouver un emploi plus facilement. Ce baromètre interroge des jeunes diplômés de l'enseignement supérieur depuis moins de trois ans, en recherche d'emploi ou en poste en entreprise.

" C'est plutôt une mauvaise image qu'une réalité ", souligne Jimmy Losfeld, le président de l'Afges, la première association d'étudiants d'Alsace. "Les étudiants n'ont pas assez en tête que le diplôme n'est qu'un bagage, qu'il faut aussi travailler à s'insérer professionnellement. L'importance du stage est parfois négligée, surtout dans le premier cycle ."