Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le directeur du comité régional du tourisme en PACA espère un début de saison au mois de mai

-
Par , France Bleu Provence

Le déconfinement se fera de manière progressive, mais le comité régional du tourisme en PACA milite pour une réouverture des restaurants et des lieux de culture avant le weekend de l'Ascension, le 13 mai. Le mois de mai est décisif pour lancer la saison touristique.

Le directeur du comité régional du tourisme en PACA demande un calendrier fixe du déconfinement pour que les professionels s'organisent.
Le directeur du comité régional du tourisme en PACA demande un calendrier fixe du déconfinement pour que les professionels s'organisent. © Maxppp - NICOLAS VALLAURI

"Au mois de mai, 40% des nuitées sont concentrées uniquement sur les deux weekend de l’Ascension et de la Pentecôte", explique Loïc Chovelon, directeur général du comité régional du tourisme en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Selon lui, il est primordial de rouvrir les restaurants et les lieux de culture avant le 13 mai pour assurer aux professionnels du secteur un bon début de saison touristique.

"La progressivité semble évidente et on ne va pas aller à l'encontre de cet avis sanitaire mais le calendrier doit être établi pour que les professionnels puissent s'organiser", martèle-t-il. 

"Tant que le calendrier n'est pas établi, on aura du mal à se projeter et donc les réservations n'arriveront pas." 

Le tourisme représente 10% des emplois en région PACA, soit 140.000 emplois au total. "C'est un ensemble. Si on ouvre seulement une partie des musées mais pas les autres lieux de culture ou si les restaurants restent fermés alors que les hôtels sont ouverts, on s’aperçoit que le compte n'y est pas. C'est-à-dire que les recettes apportées par les touristes ne contribuent pas suffisamment pour maintenir les emplois", constate le directeur général du comité régional du tourisme. 

Une campagne de communication pour redonner envie aux Français de partir en vacances

La région va lancer dès ce dimanche, une campagne de communication à la télévision pour inciter les vacanciers à venir en Provence. "La campagne que l'on mène, elle est vraiment pour stimuler le démarrage de saison au printemps, mais nous n'avons pas prévu cette année de promotion sur les grands mois d'été où l'on sait que l'on devrait déjà avoir un certain succès", précise Loïc Chovelon. 

Si la mairie de Marseille critique les campagnes de promotion et s’inquiète d'une sur-fréquentation touristique cet été, en pleine crise sanitaire, le comité régional du tourisme rappelle les enjeux économiques. "Dire que s'il y a trop de touristes, ce n'est pas bien, c'est un mauvais message", lance le directeur. Loïc Chovelon assure qu'il faut prendre avec précaution les chiffres de sur-fréquentation enregistrés l'été dernier en Provence : "il y a eu +20% de Français, mais -70% d'étrangers donc au final, moins de touristes que les autres années".

Loïc Chovelon, directeur général du comité régional du tourisme PACA, invité de France Bleu Provence

Choix de la station

À venir dansDanssecondess