Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le fabricant de prêt-à-porter Bruno Saint-Hilaire placé en liquidation judiciaire

-
Par , France Bleu Occitanie

En redressement judiciaire depuis le mois de juillet, la marque toulousaine n'a pas trouvé de repreneur. La liquidation judiciaire est effective depuis un peu plus d'une semaine.

Le siège du fabricant de prêt-à-porter Bruno Saint-Hilaire à Balma
Le siège du fabricant de prêt-à-porter Bruno Saint-Hilaire à Balma

Toulouse, France

C'est une entreprise de la région qui met la clé sous la porte. Depuis plusieurs semaines, les salariés du fabricant de prêt-à-porter Bruno Saint-Hilaire, dont le siège se trouve à Balma, attendaient avec inquiétude le verdict final. Initialement programmée, ce lundi 2 décembre, la liquidation judiciaire prononcée par le tribunal de commerce de Toulouse est effective depuis le 21 novembre dernier. Le tailleur toulousain était en redressement judiciaire depuis le mois de juillet, avec une dette de 5 millions d'euros. Il n'a pas trouvé de repreneur.

95 emplois supprimés

La société, créée en 1973, s'était spécialisée dans les vêtements haut-de-gamme conçus avec des tissus "intelligents". C'est notamment la première marque en France à avoir utilisé du tissu extensible pour ses pantalons et ses costumes.

La quarantaine de boutiques ferme. Et les 95 salariés de la marque se retrouvent donc sans emploi.  La liquidation de ce tailleur, c'est la fin d'une enseigne bien connue dans la région. Bruno Saint-Hilaire avait habillé plusieurs clubs de rugby, et notamment les joueurs du Castres Olympique en 2018. Le bouclier de Brennus s'était même invité à l'anniversaire des 45 ans de la marque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu