Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le fabricant de tracteurs AGCO confirme les discussions sur un rachat du site de Froneri à Beauvais

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Picardie

Le groupe AGCO, spécialisé dans la fabrication de matériel agricole, confirme discuter avec Froneri, en vue d'une reprise du site de l'usine de glaces, ex-Nestlé à Beauvais et d'une partie des salariés.

AGCO confirme les discussions avec Froneri à Beauvais
AGCO confirme les discussions avec Froneri à Beauvais © Maxppp - Maxppp

Beauvais, France

Le groupe américain AGCO, spécialisé dans la fabrication et la distribution de matériel agricole et dont fait partie Massey-Ferguson confirme discuter avec Froneri, en vue d'une reprise du site de l'usine de glaces, ex-Nestlé à Beauvais et d'une partie des salariés. Ils sont 79 sur les 317 à avoir déposé leur candidature. Le groupe Froneri avait indiqué en décembre que les discussions étaient en bonne voie pour une offre ferme d'ici début avril.

Discussions en cours entre AGCO et Froneri

L'annonce a été faite en marge de l'inauguration d'un nouveau site Beauvaisien AGCO à laquelle participait ce mercredi Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France et Caroline Cayeux, maire de Beauvais. 

D'après les syndicats, une centaine d'ex-Froneri seraient à terme embauchés chez AGCO, mais la direction du groupe américain ne s'engage pas sur un chiffre précis tant que le rachat du site, évalué à plusieurs millions d'euros, n'est pas bouclé.  

"Il est important d'offrir aux salariés de Froneri des opportunités pour venir travailler chez nous" - Thierry Lhotte, président d'AGCO

Une centaine d'autres employés de Froneri négocient leur départ en retraite anticipée. Ceux qui le souhaitent peuvent aller travailler sur les autres sites du fabricant de glaces, notamment en Bretagne. 

Les recruteurs du Beauvaisis mobilisés

Pour les autres, la maire de Beauvais, Caroline Cayeux l'assure : d'autres recruteurs sont sur le coup. "Il y a ISAGRI qui vient de lancer 100 emplois, Biocodex, Saverglass à Feuquières... Bref, il y  a un tissu économique dans le Beauvaisis qui va tendre la main, je l'espère à tous ces salariés", rappelle l'élue.

D'après le syndicats, la fin de production sur le site de Froneri à Beauvais est fixée au 22 février. Les salariés devraient recevoir leur lettre de licenciement dans les prochaines semaines. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu