Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Festival Photo de la Gacilly dope l’économie du territoire

-
Par , France Bleu Armorique

Le Festival Photo qui débute ce 1er juillet à la Gacilly dope l’activité économique de la commune et du territoire environnant. Jusqu’à 7 millions de chiffre d’affaires.

Le Festival Photo de la Gacilly, 300.000 visiteurs, 7 millions d'euros de retombées
Le Festival Photo de la Gacilly, 300.000 visiteurs, 7 millions d'euros de retombées © Radio France - Eric Bouvet

La 18ème édition du Festival Photo de La Gacilly ouvre ce 1er juillet et va durer jusqu’au 1er octobre. Pendant quatre mois, 300.000 personnes vont déambuler dans les rues et découvrir, au détour d’un mur en pierre, d’un garage en friche ou d’une petite venelle pavée, quelques-unes des 22 expositions qui célèbrent cette année les photographes de Scandinavie.

7 millions d’euros de retombées

Si l’impact culturel est évident, le Festival Photo génère aussi de grosses retombées économiques, que le cabinet Protourisme a chiffré à 7 millions d'euros de chiffre d’affaires. Par ailleurs, comme l’explique Auguste Coudray, le Président, le Festival contribuerait à une centaine d’emplois, "en amont ou en aval du Festival, sur une année complète".

Quand la photo dope l’artisanat

Certes, La Gacilly a été pionnière de l’artisanat d’art dans les années 70-80, mais le Festival a (re)dopé l’économie avec ses 300.000 visiteurs par an. "300.000 clients potentiels", explique Vincent Goubin, enfant de la Gacilly et aujourd’hui savonnier rue Saint-Vincent. Ce que confirme Katia Hamon-Gilet de l’office du tourisme, qui a vu les chiffres de fréquentation touristique "s’envoler". La preuve, ajoute-elle, "_de plus en plus d'hébergements_, gîtes et chambres d’hôtes", se sont créés ces derniers temps sur le secteur.

De nouveaux entrepreneurs sont aussi venus s’installer sur La Gacilly, attirés par une "dynamique économique et culturelle". Des "néo ruraux" explique Auguste Coudray, qui contribuent aussi à l’ambition des élus et des habitants du territoire de "vivre et travailler au pays".

Une centaine de commerçants et artisans, sur une commune de 2.200 habitants
Une centaine de commerçants et artisans, sur une commune de 2.200 habitants © Radio France - Eric Bouvet

Sur le seul village de La Gacilly, 2.200 habitants, on compte 1.250 places de restaurant avec terrasse, une soixantaine de commerces, une vingtaine d’artisans, une trentaine d’artisans d’art et une vingtaine de restaurants, auxquels il faut ajouter les services inhérents.

Écoutez le reportage à La Gacilly

Choix de la station

À venir dansDanssecondess