Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Finistère signe une convention pour lutter contre les addictions dans le monde de la pêche

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le comité des pêches, la gendarmerie et le lycée maritime du Guilvinec ont signé ce mardi une convention pour lutter contre les addictions dans le monde de la pêche. Le Finistère est le premier département en France à mettre en place cette collaboration dans le secteur de la pêche.

La convention de collaboration a été signée entre la gendarmerie, le comité des pêches du Finistère et le lycée maritime professionnel du Guilvinec
La convention de collaboration a été signée entre la gendarmerie, le comité des pêches du Finistère et le lycée maritime professionnel du Guilvinec © Radio France - Thomas Biet

C’est une première en France : une convention de collaboration pour lutter contre les addictions dans le monde de la pêche. Elle a été signée ce mardi au siège du comité des pêches du Finistère.

Sommeil, santé, sécurité

Autour de la table, le comité départemental des pêches, la gendarmerie du Finistère, la brigade de prévention de la délinquance juvénile, des représentants du lycée maritime du Guilvinec et des armateurs.

Des actions de pédagogie vont être menées par les gendarmes dès le premier trimestre de la prochaine année scolaire - à raison de deux heures par classe - pour "parler de tous les types d'addictions et évoquer le panel le plus large possible" explique Laurent Kaiser, le commandant de la brigade. "Cela va permettre à ces jeunes de découvrir des choses qu'ils ne soupçonnent pas". Notamment l'impact du trafic de drogue ou les conséquences de l'exposition prolongée aux écrans sur le sommeil, la santé ou la vie sociale.

Le commandant Nicolas Duvinage ne veut pas "stigmatiser" la profession

Pas question de stigmatiser la profession 

Le commandant de la gendarmerie du Finistère, Nicolas Duvinage, a eu l'idée de mettre en place cette convention, lors d'un échange avec Patrick Andro, qui préside la commission "santé / sécurité" au comité des pêches. Le commandant explique qu'il ne s'agit pas de stigmatiser la profession : "La drogue n'est ni moins, ni plus présente au sein de la profession qu'ailleurs dans le département, mais le comité des pêches a eu envie de prendre le problème en main. J'ai régulièrement des échanges avec les professionnels qui me disent qu'ils ont des problèmes d'alcool ou de stupéfiants et peu de moyens pour agir". 

Il y a de plus en plus de cas

Un souci que reconnaissent les armateurs, représentés à la signature de la convention, par Ludovic Le Lay, le directeur de l'armement Hent Ar Bugale : "C'est une préoccupation, il y a de plus en plus de cas et ça peut générer des accidents, y compris sur le quai. Il faut donner des moyens aux marins de se prendre en main".  

Plaquettes de prévention sur les navires

Le but est "d'armer" les futurs marins contre les tentations favorisées par l'éloignement et la promiscuité : "ne pas démarrer c'est plus simple mais encore faut-il avoir suffisamment de connaissances et d'arguments. Certains élèves vont être sensibles à la prévention, d'autres aux témoignages" lance Alice Guillemot, la directrice adjointe du lycée professionnel maritime du Guilvinec.

Des actions seront mises en place aussi auprès des marins pêcheurs plus expérimentés. A travers des plaquettes, la projection de films ou des interventions de la gendarmerie.

Retrouver notre reportage sur la signature de cette convention, une première en France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess