Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Gard a encore des efforts à faire pour le tri des emballages

lundi 24 décembre 2018 à 7:06 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Seulement 66 kg d'emballages ménagers et de papiers triés par chaque habitant du Gard l'an dernier. C'est trois points de moins qu'au niveau national. Six de moins qu'au plan régional

Dans la métropole nimoise, 350 nouvelles bornes à verre ont été mises en place depuis 2014.
Dans la métropole nimoise, 350 nouvelles bornes à verre ont été mises en place depuis 2014. © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

C'est le constat dressé par CITEO (Ex Eco Emballage et Eco folio), l'organisme agréé notamment pour sensibiliser les consommateurs au geste du tri, financer la collecte, le tri et le recyclage des emballages et des papiers. En France aujourd'hui, 68 % des emballages et 57,6% des papiers sont recyclés grâce au tri. L'objectif est d'atteindre 75% dans les années qui viennent. Encore faut-il pour cela qu'on fasse les bons gestes du tri. Ce n'est pas encore totalement acquis dans le Gard. 

"Parmi les points faibles de ce dispositif, on a souvent une complexité pour l' habitant de connaître les consignes de tri sur son territoire parce que les systèmes peuvent être différents d'une collectivité à l'autre. Il faudrait une simplification et une harmonisation du message dans le département. "

Laure Poddevin, directrice régionale de CITEO

Le dechet, une matière première pour l'industrie 

La preuve, on peut aujourd'hui pratiquement trier tous les emballages, notamment les plastiques : les bouteilles et flacons mais aussi les films, sacs, pots et barquettes. Mais l'information a du mal à parvenir jusqu'aux habitants. Plus de déchets triés, c'est pourtant davantage de ressources naturelles préservées. 

"Ce déchet, il devient en fait une matière première pour l'industrie. Dans le Gard, le verre recyclé permet par exemple de fabriquer 42 millions de nouvelles bouteilles en verre".

"Le déchet, une matière première pour l'industrie"

Réduire les emballages à la source 

Un effort est également demandé en amont, aux industriels qui produisent les emballages. C'est ce qu'on appelle l'éco-conception. Chez Royal Canin par exemple,la diminution de l'épaisseur de film plastique a permis de réduire de plus de 13 à 20% le poids des sachets de croquettes. L'entreprise a également pris l'engagement d'avoir 100% de ses emballages recyclables d'ici 2025.

Pour aider les consommateurs à faire les bons gestes du tri, CITEO propose une application gratuite "Le guide du tri" à télécharger sur son smartphone. Il suffit notamment de rentrer son code postal pour connaître tous les points de collecte près de chez soi. Elle vous dira également quoi faire avec les emballages ou les objet et vous indiquera la bonne couleur de bac

Aujourd'hui, tous ces plastiques sont recyclables  - Radio France
Aujourd'hui, tous ces plastiques sont recyclables © Radio France - Sylvie Duchesne