Économie – Social

Le glacier girondin O Sorbet d'Amour s'ouvre les portes de la Chine

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde jeudi 4 août 2016 à 7:30

Bientôt 300 boutiques en Chine
Bientôt 300 boutiques en Chine © Radio France - Stéphane Hiscock

Le glacier fondé à La Teste-de-Buch en 1935 poursuit depuis l'an passé une ambitieuse stratégie de développement à l'international. O Sorbet d'Amour a signé un partenariat avec la Chine pour y ouvrir 300 boutiques d'ici quatre ans.

C'est l'histoire d'une entreprise traditionnel du Bassin d'Arcachon qui s'ouvre les portes de la Chine. Le glacier O Sorbet d'Amour à la Teste-de-Buch a signé un contrat de franchise avec un groupe de Hong-Kong. Objectif : ouvrir 300 boutiques de glaces en Chine d'ici quatre ans. Un contrat qui illustre bien les volontés de développement de l'entreprise artisanale rachetée en mars 2015 par l'homme d'affaire bordelais Pascal Hamon.

C'est un développement exponentiel qui va nous amener a doubler notre production et nos effectifs sur notre site testerin d'ici 4 ans

— Pascal Hamon, PDG

La Chine, Taiwan, Macao et Hong-Kong, O Sorbet d'Amour s'ouvre un immense marché à l'international et pas question de sacrifier la qualité de ces glaces. Elles seront toujours produite à la Teste avec des fruits frais et le lait des vaches de la ferme voisine de Dessarps à Gujan-Mestras. Un savoir-faire de plus de 80 ans et une image de qualité française qui ont séduit les investisseurs chinois.

O Sorbet d'Amour n'oublie pas non plus le marché français. Son PDG prévoit d'ouvrir une cinquantaine de boutiques d'ici 4 ans.

Partager sur :