Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le gouvernement présente ce mercredi un plan pour les aidants

-
Par , France Bleu

Le gouvernement dévoile ce mercredi 23 octobre son plan pour les aidants. Ces personnes s'occupent régulièrement, voire même tous les jours d'un proche malade, en perte d'autonomie ou bien d'un enfant handicapé. Entre 8 et 11 millions de Français sont dans cette situation.

Les aidants s'épuisent parfois alors qu'ils accompagnent un proche en fin de vie.
Les aidants s'épuisent parfois alors qu'ils accompagnent un proche en fin de vie. © Radio France - Jean-Marc LOOS

Le détail de ce plan n'est pas encore connu, mais une mesure a déjà filtré: un congé indemnisé pour les salariés qui sont aussi aidants, soit environ 4 millions de personnes. Un congé d'un montant d'un peu plus de 43 euros par jour pour une personne en couple, 52 euros pour une personne seule. Sa durée: trois mois maximum sur l'ensemble d'une carrière. Il sera d'ailleurs possible de le fractionner, de prendre un jour par semaine par exemple, pour aider son proche. Ce congé indemnisé, qui ouvrira des droits à la retraite, doit se concrétiser dans un an. Il s'agit d'une expérimentation prévue pour durer jusqu'en 2022.

Les associations comptent sur le gouvernement, mais aussi sur les employeurs

Ce congé indemnisé pour les aidants salariés a beau être une avancée, il ne comblera pas à lui seul les attentes des associations. Elles l'ont dores et déjà indiqué. L'Association nationale des aidants, par exemple, explique que cette mesure ne doit pas pas faire oublier que le rôle des proches aidants est complémentaire de celui des aidants professionnels. Des associations qui ne comptent pas seulement sur le gouvernement pour améliorer le sort des aidants. Elles demandent aussi plus de compréhension de la part des employeurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu