Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le groupe Arenadour officialise sa reprise du pôle thermal d'Amnéville

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le groupe Arenadour a officialisé mardi sa reprise des trois établissements du pôle thermal d'Amnéville ( Thermapolis, Villa Pompéi et la cure Saint Eloy). Les 277 emplois du site sont préservés.

Michel Baqué, président du groupe thermal Arenadour
Michel Baqué, président du groupe thermal Arenadour - Natacha Kadur

La commune d'Amnéville a officialisé mardi la reprise de son pôle thermal par le groupe Arenadour, qui possède six établissements thermaux autour de Dax, dans le Sud-Ouest. Les 277 emplois des trois établissements du site ( ( Thermapolis, Villa Pompéi et la cure Saint Eloy) sont préservés.

L'activité est reprise après avoir traversé des difficultés financières, auxquelles s'ajoutent les pertes liées à la crise du coronavirus. La fréquentation du site, toujours à l'arrêt, a été divisée par trois cette année, avec 200.000 visiteurs en 2020 contre près de 600.000 habituellement.

Prêt pour la réouverture en 2021

Michel Baqué, Président d'Arenadour, a décidé de relever le défi : " Nous ne sommes pas venus avec un projet pré-conçu. Nous avons déjà une grande part d'écoute à réaliser, pour réussir la réouverture en 2021. Nous allons développer ensemble un projet, que nous mettrons en oeuvre le plus rapidement possible ", annonce-t-il.

Nous avons déjà une grande part d'écoute à réaliser - Michel Baqué

Au programme notamment : la rénovation du site. Arenadour, qui se présente comme un groupe à taille humaine, veut travailler étroitement avec les collectivités locales, dont certaines sont actionnaires de la Société publique locale (SPL) à laquelle le groupe landais versera le loyer du pôle thermal. 

Développer le thermalisme

Plus de 90% des visiteurs qui fréquentent le site sont des curistes locaux, selon Michel Baqué. L'un des objectifs sera de développer le thermalisme pour accueillir plus de visiteurs du reste de la France

C'est une filière d'avenir pour développer l'attractivité du territoire et l'hébergement local - Jackie Helfgott, conseiller régional Grand Est

La Région Grand Est, en soutien à ce développement, a d'ores et déjà posé 2 millions d'euros d'investissement sur la table : " C'est une filière d'avenir sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour développer l'attractivité de notre territoire et l’hébergement local. Elle est au cœur du développement d'un tourisme durable et dédié au bien-être ", appuie Jackie Helfgott, Conseiller régional et Président de la commission Tourisme du Grand Est.

" On a limité les dégâts" 

Coté finances, la commune d'Amnéville devra renoncer à certains arriérés de loyer, qui lui sont reversés par la SPL : " On a limité les dégâts si je puis dire, car ce sont les loyers de mars 2020 qui seront abandonnés ", explique Eric Munier, maire d'Amnéville. 

Il était important de faire cet effort pour permettre le maintien de l'emploi et le développement de l'activité - Eric Munier, maire d'Amnéville 

Selon lui, la commune ne perd pas tout : " Cela permettra à l’association du pôle thermal de faire une liquidation amiable et non pas judiciaire, et de payer tous les petits créanciers. Arenadour verse plus de 6 millions d'euros pour apurer l'intégralité des dettes. Il était important de faire cet effort pour permettre le maintien de l'emploi et le développement de l'activité ", complète-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess