Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le groupe Bel, à Evron, renforce sa production de Mini Babybel

dimanche 16 septembre 2018 à 14:11 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

C'est le produit immanquable pour un pique-nique réussi ou pour le goûter des enfants. L'entreprise amorce un virage stratégique pour répondre à la demande internationale.

Le point de collecte de lait de l'usine Bel d'Evron
Le point de collecte de lait de l'usine Bel d'Evron © Radio France - Claudia Claudia

Évron, France

La société fromagère des Coëvrons n'hésite pas à faire un gros gros chèque pour moderniser son site. Près de 28 millions d'euros d'investissement pour renouveler l'outil de production et le rendre ainsi plus performant. 

Les travaux de modernisation ont commencé il y a quelques mois et tout sera opérationnel en octobre assure le groupe Bel. Tout ça pour pour fabriquer davantage un des produits préférés des consommateurs français : le Mini Babybel.

Plus d'un milliard de consommateurs potentiels

A moyen terme, l'objectif est d'accroître la production de 20% du petit fromage, connu pour son emballage si particulier, une coque en cire. Il y a une demande sur le marché intérieur mais aussi une demande croissante au niveau international. Vers les pays émergents en Asie et en Amérique du Sud en particulier. Bel espère ainsi toucher plus d'un milliard de consommateurs, d'ici quelques années.

Aujourd'hui, la marque Babybel est déjà commercialisée dans près de 80 pays.

Avec ces lourds investissements, le groupe promet de créer des emplois sur le site d'Evron. Combien ? L'entreprise n'a pas encore dévoilé sa stratégie salariale. Elle pourrait créer une dizaine de postes d'ici 5 à 7 ans.