Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le groupe Casino veut assainir son bilan financier sur deux ans

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Lundi dernier, le groupe Casino a annoncé la vente d'une partie de ses actifs et en particulier des murs de ses magasins pour réduire sa dette d'un milliard et demi d'euros

Le siège du groupe  Casino à Saint-Étienne
Le siège du groupe Casino à Saint-Étienne © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Le groupe Casino veut assainir son bilan sur deux ans  et va donc céder des éléments actifs de son patrimoine pour un milliard et demi d'euros, ce sera en particulier des biens immobiliers qui pèsent aujourd’hui sur le bilan de l’entreprise.

Une stratégie dictée par la loi du marché qui pourrait quand avoir des incidences très négatives

Cette cession d’actif, ce sont les ventes des murs  qui abritent les magasins, aujourd’hui propriété de Casino, mais qui seront loués demain à l’enseigne par ceux qui les auront achetés. 

Un véritable paradoxe

L'endettement global du groupe et leur positionnement en bourse les oblige donc a cette manœuvre un peu hasardeuse qui certes va leur rapporter du cash mais qui va leur enlever du capital et donc les affaiblir. 

Cette cession des murs  présente un risque majeur pour le groupe qui va en plus dépendre de l’augmentation des loyers et c’est quand même une gageure pour un groupe qui se porte plutôt mieux que ses concurrents directs sur le marché.

Ce qui marche aujourd’hui, c’est la dématérialisation du commerce et la réduction de la taille des enseignes. Et Casino entend bien surfer sur la tendance en misant sur l'innovation, le numérique et des partenariats conclus avec les acteurs du E-Commerce comme Ocado ou Amazon.

Casino va investir sur les formats plus petits et sur C-Discount, sa filiale e-commerce depuis 2000

Cette cession des murs  présente quand même plusieurs risques pour  le groupe qui va dépendre de l’augmentation des loyers. la crainte également des salaries à terme, c’est que n’étant plus lié à l’immobilier, le groupe décide çà et là de fermer des enseignes du jour au lendemain.

La stratégie du groupe est elle en train de changer  radicalement  - Radio France
La stratégie du groupe est elle en train de changer radicalement © Radio France - Yves Renaud

Pour les syndicats, cette vente des actifs du groupe est une surprise, ils n'étaient au courant de rien

Ils dénoncent un manque de transparence de la part de la direction et pour Thomas Meyer, délégué syndical UNSA groupe Casino, on peut se poser des questions sur la stratégie que suit l'entreprise.

Thomas Meyer, délégué syndical UNSA Groupe Casino

Même son de cloche pour la CGT. On ne sait rien ! Une mauvaise communication qui empêche le syndicat de se positionner clairement. La CGT émet d'ailleurs quelques doutes sur les annonces de lundi dernier. Le groupe Casino assure que l'emploi n'est pas menacé, mais pour le syndicat, cette vente immobilière cache certainement autre chose. 

A la sortie du siège de Casino à Saint-Étienne, la plupart des salariés refusent d'évoquer le sujet. D'autres expriment leur inquiétude, comme Guillaume du service approvisionnement.

Guillaume un salarié de siège stéphanois

Choix de la station

France Bleu