Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le groupe Lactalis prêt à engloutir du parmesan ? "On ne commente pas des rumeurs"

-
Par , France Bleu Mayenne

Selon la presse italienne, l'industriel mayennais se dit prêt à mettre la main sur l'un des fleurons agroalimentaires du pays, un gros exportateur de parmesan, de mozzarella et de gorgonzola.

Du parmesan (illustration)
Du parmesan (illustration) - Pixabay - DR

Laval, France

Le groupe Lactalis veut-il goûter encore aux spécialités italiennes ? L'Italie, Lactalis connait bien. Le leader mondial des produits laitiers est déjà le propriétaire de nombreuses marques comme Parmalat par exemple, depuis 2011. Les autorités italiennes, à l'époque, avaient tout tenté pour faire capoter l'affaire. En vain. 

Le quotidien, Il Corriere della Serra, souligne que les célèbres fromages italiens dont le Parmigiano Reggiano sont le symboles du "made in Italy" à l'étranger. Des négociations auraient même débuté poursuit le journal. En Italie, on dément. Contacté, le groupe Lactalis garde le silence et se mure derrière un "on ne commente pas des rumeurs".

En tout cas, cette possible acquisition provoque l'émoi de l'autre côté des Alpes. Les syndicats agricoles protestent, dénoncent l'éventuelle vente d'une partie de l'âme agroalimentaire italienne. Une affaire économique et sociale qui a pris une tournure politique : "nous ferons tout pour protéger notre production de l'assaut des multinationales. Cette marque historique sera défendue" a assuré, à Rome, le gouvernement...