Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Le groupe Partson relance la production de chapeaux en Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Un an après avoir repris la chapellerie Céline Robert à Coulaines, Partson a annoncé la reprise de la Chapellerie du Loir à Flée. Avec ses deux sites, le groupe vendéen se fixe pour objectif de produire 35.000 chapeaux par an dans le département.

Les chapeaux réalisés en modelage et en sur mesure de Céline Robert
Les chapeaux réalisés en modelage et en sur mesure de Céline Robert © Radio France - Christelle Caillot

Le groupe vendéen Partson poursuit son implantation en Sarthe. Après avoir déjà repris la chapellerie Céline Robert à Coulaines en avril 2020, il vient de reprendre cette fois la Chapellerie du Loir à Flée, fondée en 1902. Un nouveau souffle pour l'atelier qui avait été mis en liquidation judiciaire en 2014 puis repris à l'époque par la société Le Béret français. Désormais dans le giron de Partson, la chapellerie du Loir devrait passer de trois à 10 salariés et produire 5.000 chapeaux par an. 

"C'était une façon pour le groupe Partson de maitriser de A à Z tout le processus de fabrication des chapeaux", explique Axelle Jarrossay, qui va dirige ce site sarthois. Avec la Chapellerie du Loir, le groupe met la main sur "des machines dont [il] ne disposait pas, comme par exemple des thermoformeuses ou des moules".

Deux sites sarthois complémentaires

Axelle Jarrossay, qui dirige la chapellerie de Coulaines, met en avant la complémentarité des deux sites. Chapeaux de luxe sur Coulaines (avec la marque de la styliste Céline Robert), production plus institutionnelle à Flée. Cette acquisition permet donc à Partson d'élargir son catalogue et de décrocher de nouveaux marchés, la Chapellerie du Loir étant positionnée sur la production de chapeaux pour l'armée ou des compagnies aériennes.

35.000 chapeaux par an

Le site de Flée devrait aussi assurer la production de chapeaux Céline Robert. "Cela va nous éviter de devoir les faire réaliser ailleurs. Tout sera local et de grande qualité. C'est d'ailleurs un souhait de nos clients (comme LVMH ndlr). La fabrication française est vraiment en vogue". Le site de Coulaines est d'ailleurs passé en un an de cinq à 25 salariés. Et avec ses deux nouvelles entités, Partson prévoit de produire 35.000 chapeaux par an en Sarthe. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess